La Chine refuse la taxe carbone

par Benjamin Antoine, , mise à jour

L’Etat Chinois a interdit aux compagnies de payer la taxe CO² mise en place par l’Etat. 

Une nouvelle taxe est entrée en vigueur le 1er janvier. Le principe: toutes les compagnies aériennes volant vers ou depuis l’Europe achètent (ou échange) des crédits carbones.

La taxe coûterait 100 millions d’euros aux compagnies Chinoises. Les Etats-Unis, la Russie et l’Inde ont également interdit le payement de cette taxe.

La Chine a donc interdit le payement de cette énième impôts sur les compagnies aériennes, sans autorisation de l’Etat. Il est également interdit aux compagnies aériennes de relever leurs tarifs pour la compenser. La Chine serait prête à prendre des mesures pour protéger les compagnies Chinoises.

L’Europe serait en train d’étudier une possibilité d’exemption pour les compagnies qui prennent déjà des mesures équivalentes.

Pour information, la compagnie low-cost Air Asia qui avait crée plusieurs bases en Europe va se retirer de ce marché.
Le PDG de la compagnie a déclaré qu’il n’était pas possible de faire du low-cost ici. La taxe carbone en Europe et l’augmentation du Air Passenger Duty au Royaume-Uni ont été des éléments de décisions clés, toujours selon le  PDG de la compagnie.

Source : Figaro / evasion.blogs

Vous allez adorer

A propos de l'auteur Benjamin Antoine

HappyFlight

Ancien personnel navigant commercial (steward) sur court, moyen et long courriers, je garde une passion pour l'aérien.