Tunisie : L’an deux de la révolution de son aviation commerciale

par Philippe Jacut, , mise à jour

Je remercie What The Flight de me laisser exprimer cette fois-ci un point de vue plus économico-politique qui fait suite à mon voyage à Tunis en aout dernier.

14 janvier 2011-2013 : Fête de la Révolution et de la Jeunesse, cela fait deux ans. Où en est la situation de l’aviation commerciale tunisienne ?

Les compagnies

Nouvelair Tunisie

Basée à  l’Aéroport international de Monastir Habib-Bourguiba, sa flotte se compose de 11 appareils :

* 9 Airbus A320 de 177 ou 180 sièges
* 2 Airbus A321 de 215 sièges.

BJ

Pour information historique, en 2008, la compagnie Karthago Airlines fusionne avec sa concurrente Nouvelair Tunisie.

Syphax Airlines

Basée à Sfax, la compagnie possède deux Airbus 319 et un airbus A330 et prévoit aussi d’acquérir six Airbus A320 (dont trois A320neo) avec une option sur quatre appareils supplémentaires

BN6323syphax-logo

Tunisair 

Basée à l’Aéroport international de Tunis-Carthage, appelée officiellement Société tunisienne de l’air est fondée le 21 octobre 1948. La flotte de Tunisair compte 32 appareils Boeing et Airbus. Ses appareils sont modernes et donnent les garanties de sécurité, de qualité, de service et de confort.

Logo_Tunisair

* 16 Airbus A320 Cabine modulable : Classe Affaires 32 sièges / Classe Economique 114 sièges ou 162 sièges économiques.
=> Noms de Baptême : Jerba, Abou EL Kacem Echebbi, Ali Belhaouane, Jugurtha, Le Bardo, Ibn Khaldoun, Sbeitla, Kheredine, Tabarka, Gafsa El Ksar, La Galite , HABIB BOURGUIBA, Dougga, Aziza Othmana, Sousse, Ibn El Jazzar

* 2 Airbus A319 : Classe Economique 144 sièges
=> Noms de Baptême : El Kantaoui, Kerkennah

* 2 Airbus A319 ER : Classe Affaires 16 sièges / Classe Economique 90 sièges
=> Noms de Baptême : Hannibal, Alyssa

* 3 Airbus A300-600 : Classe Affaires 28 sièges / Classe Economique 235 sièges
=> Noms de Baptême : Sidi Bou Saïd, Tunis, Amilcar

* 2 Boeing 737-500 : Classe Economique 126 sièges
=> Noms de Baptême : Mahdia, Monastir

* 7 Boeing 737-600 : Classe Economique 126 sièges
=> Noms de Baptême : Kairouan, Tozeur Nefta, Carthage, Utique, El Jem, Bizerte, Tahar Haddad

Tunisair Express

Basée à l’Aéroport international de Tunis-Carthage cette compagnie aérienne tunisienne fut  fondée le 1er août 1991. Elle est une filiale de la compagnie nationale Tunisair mais acquiert son autonomie dans tous les domaines d’activités en mars 1992.  La flotte se compose de 4 appareils : 3 ATR 72 et un CRJ 900.

Tunisair-express

Chaque compagnie est très ancrée à sa région, la Tunisie est un pays fortement régionaliste et s’oppose parfois même économiquement à l’extrême (Sfax vs Tunis).

Extrait : « Ce vendredi 7 juin 2013, le personnel au sol de la compagnie nationale Tunisair à l’aéroport de Sfax-Thyna a refusé d’effectuer l’enregistrement des passagers du vol inaugural de la compagnie privée Sfax Airlines à destination de l’Arabie saoudite. »

Politique d’avenir

Tunisie: Les négociations sur l’Open Sky (ciel ouvert) avec l’UE reprennent en décembre 2013… c’est le scoop ! Opportunité ou seconde révolution ? La première en matière d’aviation, n’ayant il faut le dire, pas eu lieu ? 

En effet tout est à reconstruire (compagnies et aéroport de Carthage) et les inerties sont de tout bord. Qui veut vraiment changer les codes, les comportements, les habitudes, enfin qui freine au développement ?

Extrait du rapport de Dr Charles E. Schlumberger Spécialiste en chef des transports aériens,Banque mondiale, Washington. Nora Weisskopf Spécialiste des transports aériens, Banque mondiale, Washington

Libération ou conservatisme ?

La libéralisation de l’accès au marché, sous la forme d’un accord « Ciel ouvert » entre la Tunisie et l’UE, permettrait incontestablement de stimuler le marché. De fait, compte tenu du caractère peu libéral des accords bilatéraux conclus avec les pays européens, et étant donné que 40 % du trafic international dépend encore des opérateurs charters, la suppression des restrictions d’accès au marché engendrerait immédiatement une réponse dynamique à la demande et stimulerait le marché.

Conjoncture défavorable

Les nouveaux entrants et les opérateurs à bas coûts feraient concurrence à la compagnie aérienne nationale ainsi qu’aux opérateurs européens établis de longue date. Mais dans le cas de la Tunisie, la principale difficulté est que Tunisair a bénéficié d’un marché relativement fermé pendant des années.

La libéralisation des services aériens dans les années à venir obligerait donc Tunisair à restructurer son activité et à réduire ses effectifs afin d’être compétitive face aux nouveaux entrants sur le marché. Or, une telle restructuration est souvent perçue comme une difficulté politique, ce qui pourrait entraver la mise en œuvre d’un régime « Ciel ouvert ».

Habitudes…

D’un autre côté, la libéralisation permettrait de créer des opportunités d’emploi beaucoup plus importantes dans le secteur du tourisme, mais aussi dans d’autres secteurs d’activité, du fait de l’action catalytique de ces nouveaux emplois.

De plus, la plupart des touristes arrivent dans des avions affrétés par des tour-opérateurs. Même si leur nombre a baissé au fil du temps, les tour-opérateurs seraient probablement opposés à toute mesure de libéralisation des services aériens, car ils risqueraient de perdre une source de revenus importante.

Les freins…

Enfin, les compagnies aériennes étrangères qui bénéficient aujourd’hui d’un marché plus fermé en Tunisie risquent, elles aussi, de s’opposer à la libéralisation. C’est le cas notamment d’Air France, actionnaire de Tunisair, qui pourrait résister à la libéralisation en raison de la concurrence accrue que celle-ci entraînerait sur la route, encore relativement profitable, de Paris-Tunis.
Voici le rapport complet.

What The Flight : caisse de résonance de l’attente des passagers sur les vols France-Tunisie

What The Flight

Et vous ? Qu’en pensez-vous ? What The Flight vous donne la parole et je dois dire que vous la prenez avec fougue et pertinence :

Nouvelair Tunisie - 46 avis – 86ème au classement
Syphax Airlines - 11 avis – 64ème au classement
Tunisair - 57 avis – 68ème  au classement

Sur place c’est pire ! Lisez cette « dernière minute… »

“Emportés par la colère, de nombreux passagers, ont bloqué le décollage d’un avion de la compagnie Tunisair, dans la matinée de ce dimanche 1er septembre 2013, à l’aéroport de Djerba, après l’annulation de leur vol en direction de Tunis qui était programmé pour le samedi 31 août à 20h30. Ibtissem Ounis, responsable au sein de l’aéroport de Djerba, a précisé que des mesures seront prises rapidement pour mettre un avion à la disposition des passagers de la veille. Par ailleurs, intervenant sur les ondes de radio Shems FM, l’un des voyageurs a déclaré que les passagers du vol annulé la veille, devraient passer en priorité, exprimant également son mécontentement envers la compagnie aérienne. ” relate Tunivisions.net.

Conclusion : Vivement de meilleurs exemples pour l’avenir de la révolution de l’aviation commerciale tunisienne

On peut dire que c’est unanime… vos avis sont sans concession ! Mais doit-on condamner si vite ce pays et ses compagnies aériennes… qui fait tout pour donner une image politique de tolérance, d’exemple au monde entier?

Je suis allé enquêter pour What The Flight (voir mes avis sous leoline) sur place en août 2013, le jour de la fête des femmes. Voila un encouragement que je prendrais en guise de conclusion à défaut d’avoir volé sur le « nouvel Emirates du Maghreb ».

Vous allez adorer

Compagnies aériennes taguées

Nouvelair Tunisie Syphax Airlines Tunisair

A propos de l'auteur Philippe Jacut

leoline

Ex cadre international à la retraite fana des avions commerciaux et des aéroports - 70 pays visités 100 compagnies prises et 100 types d'avions utilisés... 800 h de vols lâché sur 25 modèles avions privés planeurs et ULM...