Comment choisir sa compagnie ?

par Benjamin Antoine, , mise à jour

Malgré la démocratisation du transport aérien, la phobie de voler reste une des peurs les plus courantes. Il existe quelques principes de base pour voler sans danger, même si le risque 0 n’existe pas.

La liste noire officielle

Existante depuis la série noire de 2005, la liste-noire des compagnies aériennes a été élevée à un niveau européen. 

Elaborée par la Commission Européenne, celle-ci est censée représenter les compagnies présentant un risque au niveau la sécurité. L’ensemble des transporteurs qui y sont inscrits sont interdit de vol dans l’espace Européen, certain pour un type d’avion, d’autre pour l’ensemble de leur flotte.

Elle peut prêter à sourire, car la plupart des compagnies inscrites n’ont pas d’avion avec une autonomie suffisante pour rejoindre l’Union européenne. De plus, certains professionnels du secteur mettent avant le fait que des transporteurs qui devraient être inscrits ne le sont pas pour des intérêts économiques avec leur pays d’origine.

Les avis des voyageurs

Le site What The Flight a pour but de récolter les avis des passagers de compagnies aériennes. Indépendant, le site met à disposition des classements des meilleurs et des pires transporteurs.

L’expérience et l’accidentologie

Certaines zones du globe sont plus à risques que d’autres.
Le site crash-aérien.org recense les différents incidents et accidents qui interviennent à bord d’aéronef, mais si le risque 0 n’est pas envisageable, il est possible de faire baisser le danger en excluant certaines compagnies de certains pays. La liste suivante est purement personnelle et repose sur les choix de l’auteur :

Russie : Sauf Aeroflot
Afrique : Sauf les pays du Maghreb, l’Afrique du Sud et Ethiopian Airlines
Asie – Océanie : Sauf l’Australie, Singapore, le Japon. Thaï Airways, Corée du Sud
Europe : Sauf Europe de l’Ouest
Amérique : Sauf Amérique du Nord, Canada et Mexique

Cela ne signifie pas que les zones ou compagnies non citées dans les exceptions sont forcément dangereuses, mais elles nécessitent des précautions en se renseignant sur les différentes compagnies possibles.

Vous allez adorer

A propos de l'auteur Benjamin Antoine

HappyFlight

Ancien personnel navigant commercial (steward) sur court, moyen et long courriers, je garde une passion pour l'aérien.