Déploiement accidentel d’un toboggan (photos + vidéos)

par Benjamin Antoine, , mise à jour

Un toboggan a été accidentellement déployé à l’aéroport de Manille

L’incident

Un Boeing 767-300 de la compagnie ANA, assurant le vol NH869, entre Tokyo Haenda et Manille aux Philippine était en cours de débarquement quand un PNC percuta accidentellement un toboggan. Par chance aucune victime n’est à déplorer. Le toboggan a été dégonflé mais le nombre de passagers du vol suivant a dû être réduit étant donné que la porte n’était plus utilisable pour une possible évacuation.

Les toboggans

Les obligations

Ce type de système est obligatoire dès qu’un seuil de porte se trouve à plus d’1M83 du sol. Il existe également d’autres règles plus complexes, en fonction de la distance à parcourir pour atteindre un terrain de dégagement.

L’évacuation d’un appareil devant se faire en moins de 90sec, le gonflement est extrêmement rapide. Il ne faut que quelques secondes pour qu’un toboggan de 20 mètres soit prêt à l’usage.

Les différents types

Il existe des variantes. Le toboggan simple est normalement utilisé pour permettre aux personnes de sortir rapidement de l’appareil. Afin d’accélérer l’évacuation, il peut être à double voies.

_44894776_plane512

En cas d’amerrissage, selon les cas, il peut permettre à un nombre réduit de passagers de flotter en complément d’un gilet de sauvetage (amerrissage de l’Hudson).

_45381129_jex_266652_de27

Le convertible ou «slide raft» est présent sur les appareils long-courrier. Equipés de deux voies, il peut également servir de radeau de survie. Plusieurs éléments peuvent être cachés comme, des fusées de détresses, un kit de désalinisation d’eau, des miroirs de signalisation, des tablettes de glucose… et de quoi installer un toit.

Vous allez adorer

A propos de l'auteur Benjamin Antoine

HappyFlight

Ancien personnel navigant commercial (steward) sur court, moyen et long courriers, je garde une passion pour l'aérien.