Comment les navigants apprennent à botter le derrière des passagers ?

par Benjamin Antoine, , mise à jour

Face aux comportements de plus en plus violents de la part de certains passagers, les compagnies aériennes prennent des mesures impressionnantes…

entrainement de navigants en Chine

Entrainement de navigants en Chine – Source

De nouvelles formations pour les navigants

Malgré des contrôles de sécurité de plus en plus importants, certains passagers, une fois dans l’avion, ont des comportements en avion regrettables. Si il s’agit de passagers un «trop heureux» ou simplement d’un manque d’hygiène, les personnels de bord (PNC) savent gérer ce genre de situation grâce à leur formation.

Cependant, dans certains cas, des voyageurs peuvent devenir violents ou incontrôlables. Dans ce cas, les PNC peuvent être débordés et les situations peuvent dégénérer.

cassage d'assiette PNC

Pour résoudre ce problème, en chine, certaines compagnies peuvent offrir à leurs hôtesses et stewards de véritables stages commando. Le centre de formation Chengdu East Star Airlines Travel, situé dans la province du Sichuan prépare certains navigants au titre d’ «Air Safety Officer».

Kung Fu hôtesse

En plus d’assurer toutes les fonctions de bases, ils auront la mission d’intervenir au cas où des passagers mettraient en jeu la sécurité de l’appareil. Au programme, self défense, ramper dans la boue, casser des assiettes avec la main… Attention donc si vous volez vers la chine et que vous n’êtes pas un passager parfait !

Steward dans la boue

Exercice physique

Un exemple chez Hong Kong Airlines

C’est le site de CNNGO qui nous en apprend un peu plus sur les formations des équipages de cabines de la compagnie Hong Kong Airlines.

La compagnie forme depuis 2011 ses équipages au Wing Chun. C’est une forme de kung fu pratiquée par des légendes des arts martiaux comme Bruce Lee. Il se caractérise par des mouvements brusques et du combat rapproché.

L’une des instructrices de kung fu a déclaré que cette pratique était très adaptée pour les équipages. En effet, cet art martial peut se pratiquer dans des lieux confinés.

Commando personnel naviguant

Certains lecteurs n’imagine pas que dans la pratique, à 10 000 mètres une hôtesse ou un steward puisse faire face à un passager récalcitrant. Cependant, des cas réelles se sont présentés. CNN nous apprend, qu’en moyenne la compagnie connait trois cas de perturbateurs par semaine.

Pour la petite anecdote, un verre d’alcool en altitude aura trois fois plus d’effet qu’au sol. Donc, essayez de modérer les boissons alcoolisés en altitude. A titre personnel, j’ai déjà eu à traiter des comas éthyliques et des passagers violents et croyez moi au milieu de l’océan ce n’est jamais l’idéal.

Bientôt en Europe ?

Nous savons que les compagnies européennes comme Air France ou Lufthansa préparent leurs navigants à ce genre de situation mais nous ne pouvons affirmer qu’ils suivent des stages de ce type.

Mais dans un monde évoluant si rapidement et démocratisant le voyage, il est fort probable que nous vous en reparlions dans peu de temps.

Vous allez adorer

A propos de l'auteur Benjamin Antoine

HappyFlight

Ancien personnel navigant commercial (steward) sur court, moyen et long courriers, je garde une passion pour l'aérien.