Air Pokemon (first class)

Avis de AirNapoleon sur le vol American Airlines BA1548 entre Miami et Paris Charles De Gaulle du 17/07/2016 en Première
AirNapoleon AA / AAL MIA / CDG

J'ai passé mon dimanche à chasser les Pokemon à Miami Beach, alors que l'app n'est pas encore disponible en France.
Et me voilà dans l'avion sur un siège sans prise mais avec un écran de Game Boy, accueilli par une gentille et (très) expérimentée hôtesse Lippoutou .

Le salon, le siège, la prestation, l'équipage, l'écran : tout cela a dû être au top au siècle dernier mais a depuis un peu vieilli. On est dans une vieille série TV.

A Miami, on enregistre dans une zone Premium mal décorée entre des parois en verre flouté. On va attendre au salon Premium OneWorld sacrément défraîchi : boiseries, dentelles et fauteuils trop larges.Le seul avantage du billet First est que le steward de l'enregistrement vous accompagne jusqu'au contrôle : on a donc un véritable fast track. Il y a aussi un Pokestop au salon.

Dans l'avion la cabine First présente des gros sièges 1-2-1 avec de petits écrans. Les sièges tournent pour se mettre en biais pour dormir et perpendiculaire à la marche pour travailler ou manger. On a fait alors face à la paroi sur les sièges hublot, ou au passager voisin, sur les sièges centraux. Ca permet un dîner en tête à tête plutôt sympa quand on voyage à deux. Mais le siège est usé et la décoration de la cabine démodée.

Il y a un vieil écran trop petit, avec les quadrillages de manipulation tactile. Il y a une prise préhistorique et trop peu d'adaptateurs par rapport aux passagers qui en demandent.

Pour le reste le service est convenable. Trousse en plastique mais bien fournie. Écouteurs récents (ne pas oublier de les allumer...). Journal, pyjama et chausson. Repas à l'heure souhaitée et de qualité, quoique mal présenté. Apéritif, soupe, salade, plat, fromage, dessert, chocolat : on ne risque pas de mourir de fin.

On recoit un matelas et une couette épaisse, avec un gros coussin. Petit déjeuner à l'arrivée sans originalité. Rien de vraiment mauvais, rien qui ne fasse rêver.

La chef de cabine assure elle aussi le côté Pokemon dans cette cabine des années Game Boy, en uniforme Lippoutou avec sa perruque blonde type crazy horse, ses lentilles fushia, sa mini jupe trop serrante, ses talons aiguilles (qu'elle remplacera en vol par des talons plus plats, mais des talons vertigineux quand même), sa démarche sautillante et sa détestable façon de m'appeler Darling en me carressant l'épaule (par derrière, quand le siège est perpendiculaire au couloir). Mais elle est pro et efficace, ce qui est l'essentiel.

Arrivée 30 minutes en avance, avec passe Accès N°1 à CDG. Bagages livrés en dernier : le tag priorité était donc décoratif, comme trop souvent à CDG.

Générale
Note globale
3 / 5
Rapport qualité / prix
3 / 5
Au sol
Enregistrement et embarquement
3 / 5
Gestion des bagages
4 / 5
A bord
Confort
3 / 5
Service
3 / 5
Sécurité perçue
4 / 5
Nourriture
3 / 5
Partager !
Avis utile ?
4
1

Opinions les plus lus sur American Airlines

Par AirNapoleon, à propos de American Airlines, , près de Courbevoie, Île-de-France, France, via son mobile
Mise en ligne par Florian de What The Flight, le 11 août 2016, voir la version originale
Signaler ce contenu

Vous représentez American Airlines et vous souhaitez répondre à cet avis ou être notifié par email lorsqu'un avis est publié sur votre compagnie ? Merci de nous contacter !

  • Avion
  • Accueil
  • Enregistrement
  • Salon
  • Siège
  • Ecran et ottoman
  • Trousse
  • Journal et pyjama
  • Ecouteurs
  • Diner en tête à tête
  • Menu et apéritif
  • Entrée
  • Soupe (un peu malmenée)
  • Plat
  • Fromage
  • Dessert
  • Repos
  • Lit
  • Réveil
  • Travail
  • Lippoutou

Un commentaire RSS Commentaires

Ajouter un commentaire

Consulter les avis sur American Airlines