Coeur rouge en graisse de cacao

Avis de AirNapoleon sur le vol Air Berlin AB8157 entre Paris Orly et Berlin Tegel du 30/03/2014 en Economie
AirNapoleon AB / BER ORY / TXL
Cet avis relate une expérience vécue il y a plus de 3 ans. Les notations ne sont pas utilisées pour le calcul de la note globale.

Il n'y a pas beaucoup de façons de se démarquer sur un vol Paris Berlin. Et pourtant il existe une offre assez variée, par Easyjet, Air France, Air Berlin ou Lufthansa.

En s'y prenant à temps, les prix d'entrée sont comparables (bien qu'Air France et Easyjet aient tendance à vous surfacturer discrètement un bagage soute pour 15% supplémentaires au tarif affiché). En s' y prenant tard, les compagnies historiques sont globalement plus chères.

Dans tous les cas au tarif économique on gagne peu de miles (Air Berlin, Lufthansa dont je ne comprends plus rien aux nouvelles règles d'accumulation) ou pas de miles (chez Easyjet, qui n'a pas de programme de fidélité, et Air France qui a un programme mais réussit à inventer les vols qui ne comptent pas). En notant quand même qu'il y a une différence notable entre peu et pas : elle porte sur le décompte ou non des critères "statut". Bref méfiez vous de Flying Blues qui fait croire que vous cumulez quelque chose mais s'arrange pour vous démontrer le contraire. Et comprenez, pour ceux qui ont lu mes derniers avis WTF, qu'en prenant ce vol Air Berlin j'ai progressé chez One Word : inscrit en janvier dans cette troisième alliance, silver/ruby en février, me voilà gold/sapphire en mars. Il reste donc des programmes de fidélité intéressants... même si le salon d'Air Berlin auquel il donne accès est appelé "zone d'attente dédiée" et pas très réjouissant : comparable aux Patios de la Navette Air France.

Il y a aussi les aéroports utilisés qui varient selon la compagnie. Orly Sud dans le cas d'Air Berlin à Paris. C'est un aéroport conçu à l'époque où on a inventé les aéroports mal conçus. J'avais réussi à effacer cette atrocité de ma mémoire tant et si bien que je me suis pointé à Orly Ouest, puis ai navigué dans les travaux interminables sur les voies d'accès pour retrouver un terminal Sud partiellement repeint avec des couleurs flashy et partiellement identique a la version du Grand Blond avec une Chaussure Noire, mais toujours construit comme une barre HLM avec des couloirs exigus et aucun service pratique sauf un pseudo salon ADP de lecture numérique... seul endroit où j'ai trouvé un siège libre.
C'est néanmoins moins pire que Lufthansa qui part de CDG1, terminal qui date aussi de l'époque des aéroports pas pratiques, avec en outre l'option tournis faites demi-tour.
A Berlin c'est Easyjet qui diffère, en allant à SXF alors que les autres vont à Tegel, trop petit mais donc diablement pratique puisqu'on n'a pas à courir un marathon entre l'entrée et la porte d'embarquement.

Il y a aussi le modèle d'avion - A320 vs. B737 - et sans doute l'espacement des sièges... mais la différence reste réduite et on peut donc dire que la bonne taille c'est quand les pieds touchent le sol.

Enfin et surtout, c'est le service qui fait la différence. J'ai un problème culturel avec le luxe à la française véhiculé par Air France (celui où l'équipage est hautain, supérieur et le passager méprisé, sauf s'il peut faire valoir un passe-droit interne ou politique).

J'aime bien l'efficacité un peu appliquée de Lufthansa, que la machine à café présente à chaque porte de embarquement dans les aéroports allemands symbolise bien : sympathique, chaleureux, mais ça reste un automate. Easyjet n'est pas Ryanair certes, mais le sentiment de transport de cheptel subsiste par-ci par-là.

Enfin Air Berlin fait le grand écart entre low cost et services additionnels. Il y a d'abord une vente et un enregistrement en ligne à la pointe (s'il faut reconnaître qu'Air France est excellent en terme d'app mobile - sauf les jours maudits où leur serveur plante et qu'il faut revenir au moyen âge syndiqué sous traité des vendeurs par téléphone - Air Berlin n'en est pas loin).

Il y a côté low cost un embarquement par groupes, sans accès prioritaire des passagers statuts pourtant promis dans les engagements oneworld. Mais il est rapide et discipliné puisqu'on est en Allemagne. Il n'y a, comme dit plus haut, pas de salon mais un substitut un peu batard. Il y a quand même le sucré et salé gratuit mais la compagnie donne en plus possibilité de commander en plus un repas payant, et même un plat chaud.

C'est une option intéressante que j'aimerais voir sur d'autres compagnies, même si pour mon vol du jour elle a fait flop. J'avais commandé et payé un poulet aux légumes on m'a servi des tapas froids. Confusion avec un autre passager qui a mangé sur mon compte. Sans stock de réserve à bord, l'hôtesse n'a pu que présenter ses excuses. C'était avec sincérité, pas en blâmant la direction qui a inventé le service où les passagers qui l'utilisent en créant ainsi une charge de travail additionnelle, ce qui dans d'autres cultures d'entreprise n'aurait pas manqué d'être fait.

Il y a enfin le petit geste en fin de vol : le cœur rouge en graisse de cacao (que certains qualifient de chocolat, comme on dirait qu'un beaujolais nouveau est un grand vin). C'est pas vraiment bon, mais servi avec le sourire.

Bref, pour aller à Berlin, j'ai choisi Air Berlin, et vous le recommande, parce qu'en deux heures et pas beaucoup de façons de se différencier, Air Berlin propose l'offre la plus optimisée en termes de rapport services/prix.

Générale
Note globale
4 / 5
Rapport qualité / prix
5 / 5
Au sol
Enregistrement et embarquement
5 / 5
A bord
Confort
4 / 5
Service
5 / 5
Sécurité perçue
4 / 5
Nourriture
4 / 5
Partager !
Avis utile ?
9
1

Opinions les plus lus sur Air Berlin

Par AirNapoleon, à propos de Air Berlin, , près de Athens, Attikí, Greece
Mise en ligne par HappyFlight, le 6 avril 2014, voir la version originale
Cet avis a été consulté 554 fois
Signaler ce contenu

Vous représentez Air Berlin et vous souhaitez répondre à cet avis ou être notifié par email lorsqu'un avis est publié sur votre compagnie ? Merci de nous contacter !

  • Air Berlin - Coeur rouge en graisse de cacao
  • Air Berlin - la cabine
  • Air Berlin - le service de base
  • Air Berlin - l'avion
  • Berlin TEGEL
  • Air Berlin - le service amélioré

3 commentaires RSS Commentaires

L'auteur de l'avis a répondu

Je suis en retard dans ma saisie des vols et mes avis, donc il manque au décompte le retour de Berlin et un passage par Athènes... La BTA, en bonne agence de voyage toujours pleine de bonnes raisons pour voyager, devra donc recalculer une autre destination pour me faire passer par 1,111,111 km !

Ajouter un commentaire

Consulter les avis sur Air Berlin