La Première "Worst and Return"

Avis de BTA sur le vol Air France AF275 entre Tokyo Narita et Paris Charles De Gaulle du 06/12/2012 en Première
BTA AF / AFR NRT / CDG
Cet avis relate une expérience vécue il y a plus de 3 ans. Les notations ne sont pas utilisées pour le calcul de la note globale.

Vol retour depuis Tokyo toujours en classe La Première.

Le vol que je devais emprunter a été annulé pour raison technique.

La compagnie a pris en charge l'hébergement dans un hôtel 3*** aux environs de l'aéroport, correct mais repas et petit déjeuner vraiment moyens. Il me semble que le standing de l'hôtel offert pour passer une nuit forcée à l'aéroport devrait au moins être au niveau de ce que la compagnie croit offrir comme standing et service dans ses appareils...

Convocation le lendemain matin, l'appareil n'est toujours pas réparé. Donc il y a foule aux guichets d'enregistrement (les passagers du vol du matin + les passagers échoués la veille).
Par chance, j'ai été rebooké sur le vol du matin, tandis que d'autres moins chanceux sont rebookés sur d'autres vols deux jours plus tard...
C'est tellement la cohue que l'enregistrement s'éternise et le nouveau vol est parti avec plus d'une heure de retard (presque rattrapé à l'arrivée).

Le salon à Tokyo ne vaut pas le détour, le wifi fonctionne aléatoirement, mais il y a de l'Orangina japonais ! Le personnel a été néanmoins super agréable d'autant plus que j'avais oublié mon Ipad et que celui-ci m'a été remis dans l'appareil avant le départ.

L'appareil sur ce vol retour est un B777, c'est à peu près la même cabine que celle de l'aller sur l'A380 à part que les sièges sont très vieux et usés. Les écouteurs ne sont pas les Bose mais les Sennheiseur déjà pas terribles en eux-mêmes, mais le mien crachait dès que je bougeais ou que je touchais au fil (j'ai eu la malchance d'oublier aussi mon casque à l'hôtel). L'IFE ne fonctionnait pas du tout pour plusieurs sièges dont un de la cabine first. Il a fallu plusieurs reboots généralisés (de tout l'avion) pour faire refonctionner le tout (tous les sièges étant occupés, le système ne doit pas supporter?)

Le service a été inégal selon le steward / l'hôtesse qui servait. Du fait de l'annulation de la veille la cabine first était pleine, j'ignore si les PNC en ont l'habitude. La qualité des repas est à revoir, les repas étaient bien meilleurs au départ de CDG.

A l'arrivée, accueil courtois avec transfert en voiture privée jusqu'au hall des arrivées, puis accompagnement jusqu'à la sortie de l'aéroport via l'immigration et le contrôle douanier.

Service inégal, cabine first usée, catering depuis les out-stations à améliorer, et en raison également des 13 heures de retard, ce vol n'avait rien d'exceptionnel et était à ce point décevant. Il ne vaut guère mieux que 2 étoiles (finalement plus que l'hôtel à l'aéroport).
Vivement le lifting annoncé des cabines, mais cela suffira-t-il ? La montée en gamme ne sera réalisable qu'avec celle également du service en vol et du catering des vols retours, les annonces de plats préparés par les chefs ne concernent que les vol ex-CDG.
Dommage au final car l'aller s'était bien déroulé, ce vol laisse l'impression que la qualité du vol est désigné par une loterie.

Générale
Note globale
2 / 5
Rapport qualité / prix
1 / 5
Au sol
Enregistrement et embarquement
2 / 5
Gestion des bagages
5 / 5
A bord
Confort
1 / 5
Service
3 / 5
Nourriture
2 / 5

Photos du vol

Partager !
Avis utile ?
14
0
Par BTA, à propos de Air France, , près de Paris, Île-de-France, France
Mise en ligne par HappyFlight, le 30 mars 2014, voir la version originale
Cet avis a été consulté 170 fois
Signaler ce contenu

Vous représentez Air France et vous souhaitez répondre à cet avis ou être notifié par email lorsqu'un avis est publié sur votre compagnie ? Merci de nous contacter !

Ajouter un commentaire

Consulter les avis sur Air France