Business moyenne Casa-Paris

Avis de AirNapoleon sur le vol Air France AF1497 entre Casablanca Mohamed V. et Paris Charles De Gaulle du 03/11/2015 en Business
AirNapoleon AF / AFR CMN / CDG

Après une traversée de Casa en grand taxi à l'aube et après le premier scan pour rentrer dans l'aéroport, je me rends au terminal 1 pour enregistrer sur une machine Air France.

Ca fait quelques temps maintenant que les guichets d'enregistrement d'Air France ont été relégués au terminal 1, peu sympathique et pas pratique, pour laisser de la place au développement de Royal Air Maroc au terminal 2 plus moderne.

On enregistre dans un hall sombre. Le passeport est contrôlé : ce qui justifie qu'on ne puisse obtenir de carte d'embarquement électronique directement en ligne. Puis on monte en mezzanine, par un couloir exigu, jusqu'aux postes de contrôle. La signalétique vient d'être refaite, je pense donc faire au plus direct mais ça reste un parcours un peu complexe. Une procédure d'enregistrement totalement électronique (de toute façon le passeport est requis plusieurs fois avant d'entrer dans l'avion) ou une machine d'enregistrement placée devant la zone de contrôle faciliterait le parcours. Mais la suggestion régulièrement faite à Air France reste sans réponse effective (sauf le très vague texte automatisé "votre suggestion a été transmise au département concerné", qui doit se situer entre le service poubelle et celui des choses à remettre au lendemain).

L'entrée Fast Track refuse le SkyPriority d'Air France mais de toute façon il n'y a pas grand monde au contrôle sauf un policier qui inspecte chaque tampon de mon passeport.
Au scan par contre tout le monde passe au Fast Track. Ca va vite vu qu'aujourd'hui on peut garder sa veste et sa ceinture, et laisser l'ordinateur dans le sac.

En arrivant de l'enregistrement au terminal 1 il faut traverser toute la salle d'embarquement pour rejoindre le salon Royal Air Maroc. Il faudra faire le chemin inverse pour aller à la porte d'embarquement. Vraiment le parcours n'est pas optimisé pour AF.

Au salon, il y a des crêpes marocaines, petits gâteaux et sandwiches fourrés. J'ai surtout besoin de trouver une prise électrique et la récente rénovation des décors en bois (par ailleurs assez réussie) limite encore le nombre de prises accessibles. Je retourne donc en salle d'embarquement trouver mon bonheur : une borne multiprise.

L'embarquement est géré par la RAM, qui appelle les businessmen à embarquer d'abord, et les touristes à attendre. Bip et échange de billet : je suis surclassé d'éco à bizbiz. L'avion est plein et Air France est toujours à la recherche de mon sac enregistré dimanche soir à Amsterdam sur un vol direct pour Paris. Je suis donc l'heureux élu du surclassement opérationnel du jour.

Les dernières nouvelles du bagage, c'est que CDG "a perdu tout contact avec Schiphol" mais le temps que le message soit publié sur WTF on devrait pouvoir statuer entre "retrouvé" ou "volé".

L'avion (A319) a une cabine rénovée (avec appuie tête mobile rouge pétant et coussins assortis, mais sans prise, sans wifi donc rien de nouveau dans la rénovation). Trois rangées Business et le reste en éco. Le service Business s'améliore. La serviette rafraîchissante est désormais apportée sur un plateau (et non plus prédisposée sur le siège) . Il y a une boisson d'accueil (mais sans serviette ni sourire). Le menu propose deux choix de plat chaud (le trio de crêpes marocaines est malheureusement trois fois trop sec) et un bonbon Fauchon / chocolat Lindt / sablé Fauchon au choix, proposé en fin de service.

S'il y a une surenchère de gadgets prétentieux (cordon de la serviette, blabla sur Fauchon et les grands chefs français, viennoiseries farineuses dans un tissu brodé AF), ce n'est ni bon ni bien conçu.

Une fois le plateau servi (avec ses protections plastiques peu agréables à l'oeil et dont on ne sait que faire une fois retirées) il faut redonner la tasse et le verre (pour les remplir).

Par comparaison, Royal Air Maroc avec ses vrais sièges Business (cabine 2x2) et son plateau moins design mais plus fourni me semble préférable. Mais surtout, le plateau Business AF pas très réussi ne marque pas de grande différence avec le "rouleau-plumeau" de l'éco : une viennoiserie tiède en business mais tout aussi industrielle qu'en éco, un yahourt nature identique (peut-être un peu plus grand), trois fruits en plus et des crêpes trop sèches sous un couvercle en alu au lieu des oeufs brouillés cheddar dans leur rouleau en alu... J'ai gagné au change trois bonbons Fauchon mais perdu beaucoup d'espace pour les jambes par rapport à mon siège initialement réservé en exit row. C'est dommage que la compagnie n'ait pas laissé plus d'espace entre les rangs avant.

Mais c'est pas grave car on va bientôt avoir le wifi. On sait pas quand et surtout on ne précise pas sur combien d'appareil(s), mais ça va arriver en innovation mondiale par Air France. C'est ce que dit fièrement le steward à un passager voisin. C'est comme le super salon bientôt rénové (surtout à CDG 2R L resté inchangé depuis 10 ans), le programme de fidélité reconnaissant et mondialement primé (il faudrait preciser : dans la catégorie régionale), le service clients qui prend en compte les réclamations (selon la formule discutée plus haut), l'arrivée facilitée Skypriority systématiquement annoncée avant l'atterrissage (mais fermée le matin tôt, le midi et le soir tard)... Les PNC feraient bien de s'assurer par eux mêmes de la véracité des mythes qu'on leur raconte au sol et qu'ils colportent en vol.

L'arrivée sera rapide et à l'heure. On débarque au bout du bout du 2E L à CDG : long trajet pour passer de l'avion à la sortie de l'aéroport même si je gagne du temps puisque je n'ai pas à attendre mon bagage perdu.

Générale
Note globale
2 / 5
Rapport qualité / prix
2 / 5
Au sol
Enregistrement et embarquement
1 / 5
A bord
Confort
2 / 5
Service
3 / 5
Sécurité perçue
3 / 5
Nourriture
2 / 5
Partager !
Avis utile ?
7
0

Opinions les plus lus sur Air France

Par AirNapoleon, à propos de Air France, , près de Paris, Île-de-France, France, via son mobile
Mise en ligne par HappyFlight, le 4 novembre 2015, voir la version originale
Cet avis a été consulté 83 fois
Signaler ce contenu

Vous représentez Air France et vous souhaitez répondre à cet avis ou être notifié par email lorsqu'un avis est publié sur votre compagnie ? Merci de nous contacter !

  • Casablanca
  • Salon
  • Siège
  • Boisson et serviette rafraîchissante
  • Menu
  • Plateau et couvercles
  • Plateau arrangé

5 commentaires RSS Commentaires

SERGE13 a répondu

Bonjour. C'est super que vous ayez pu être surclassés au dernier moment. Mais la classe affaires d'AF sur court courrier est pour moi un véritable scandale. On pourrait appelé ça "Classe Premium" comme le faisait SPANAIR à l'époque. Ils se moquent du monde, vraiment. Cependant j'ai juste une précision à apporter sur leur programme de fidélité: le montant des miles nécessaires pour avoir un billet prime (je parle des classes Premium, Business et Première) ne s'arrête pas d'augmenter. Je m'explique: il y a dix ans, il fallait 80.000 miles pour un CDG- Amérique du Nord, Mexique. Puis on est passé à 100.000 miles, et puis nous en sommes à minimum 120.000 miles, et pour les passagers qui sont Elite Plus pas moins de 135.000 miles nous sont nécessaires pour leur prime. En comparaison sur One World, ou STAR, je n'ai pas besoin du même montant, et vous le savez le calcul des miles gagnés est le même sur presque toutes les compagnies. Nous sommes de loin pris pour des billes (permettez moi l'expression). Aussi je dois avoir en crédit quelque chose comme 500.000 miles sur FB et j'ai décidé de ne plus m'en servir et d'attendre que ça change. J'ai envoyé deux courrier par la poste pour comparer avec LH, TK ou BA. C'est impressionnant la différence qu'il y a entre les programmes de fidélités et surtout les taxes qui augmentent sans cesse. Je leur ai comparé deux billets pris: 1- Marseille-Londres avec BA et AF et 2- Marseille-Istanbul avec TK et AF le tout en business. Le constat est édifiant. Ils ont du souci à se faire s'ils ne changent pas leur politique. Rendez vous compte, j'ai connu le programme Fréquence Plus et à l'époque le billet prime était entièrement gratuit.... Ils nous imposent des surcharges carburants alors que les autres compagnies l'ont abandonnée. Et j'en passe. Oui j'ai une FB Platinum à vie, mais mis à part l'accueil dans les aéroport et le doublement des miles gagnés je me demande ce qu'aujourd'hui je peux attendre d'eux. Bref, j'espère que ça va évoluer. merci pour vos avis, ils sont si complets. Bien à vous. Serge.

L'auteur de l'avis a répondu

@mitchbacano : Bagage récupére. Comme d'habitude il a fallu relancer pour que le bagage retrouvé soit livré pas trop tard (selon la culture chez AF, en interne comme en externe : il faut râler pour obtenir). Et maintenant commence le marathon pour le remboursement de mes frais de première nécessité (1500 dirhams pour un costume, une cravate, une ceinture, histoire ne ne pas me présenter en jeans du WE chez le client - pas cher mais pas génial car acheté dans l'empressement). J'ai écrit ma lettre et ai reçu le mail systématique qui indique que comme trop de monde râle (cf. mauvais produit et culture de la réclamation signalée plus haut) mon courrier ne pourra être traité que plus tard. A comparer aux compagnies qui donnent tout de suite une avance et n'obligent à rentrer dans des processus lourds de justificatifs que quand le montant est significativement dépassé.
Pour info aussi : la trousse de première nécessité est encore plus maigre qu'avant : un t-shirt trop petit, 12ml de déo, une demi-brosse à dent et des bouchons d'oreille dont on se demande pourquoi ils sont là. Et ma tentative naïve de traiter le remboursement des frais de première nécessité directement au service bagage à l'aéroport (même en se limitant au 100 euros indiqué dans le constat de retard, pour éviter tout débat) a été vaine : le personnel de ce service est payé pour donner l'enveloppe pour écrire au servive client.
Reste enfin à se demander pourquoi c'est surtout AF qui perd mes bagages (et Norwegian) et pourquoi c'est toujours sur des liaisons sans complexité : Paris-Genève, Amsterdam-Paris, Paris- Amsterdam... D'accord je ne prends AF que quand il n'y a pas d'autre chose (donc sur les lignes précédemment citées) mais de temps en temps je fais des correspondances et alors les bagages suivent bien !

L'auteur de l'avis a répondu

@serge : La classe affaire de AF en MC c'est juste pour qu'un certain type de passagers et de PNC puissent se la raconter en mangeant des plats (mal présentés) de grands chefs avec des bonbons (collants) de Fauchon, dans des sièges (éco sans espace pour les jambes - moins qu'en exit row) à l'avant tout en se disant que c'est superbe de voyager sur la meilleure compagnie du monde. Mais il faut avouer que peu de sièges business sont bons en MC européen...
Pour Flying Blues, tout est dans le "s" : c'est là pour faire rêver ceux qui n'ont pas de miles ni statut, dans un piège à consommateurs idiots ; mais ça laisse "rêveur" les passagers fréquents tant ça sert à rien une fois le statut obtenu...

Ajouter un commentaire

Consulter les avis sur Air France