Dernier vol du B747-400 d'Air France

Avis de SERGE13 sur le vol Air France AF744 entre Paris Charles De Gaulle et Paris Charles De Gaulle du 14/01/2016 en Economie
SERGE13 AF / AFR CDG / CDG

Quel bonheur ! Malgré les 30.000 appels reçus par le centre téléphonique de la compagnie en moins de 2h, j'ai réussi à avoir une place pour ce dernier vol.

Une expérience extraordinaire que quelques chanceux ont pu vivre.

Je vous rassure de suite : je n'ai eu aucun piston.

Ce vol a eu lieu le 14/01/2016, avec un départ programmé à 9h00. Numéro de vol AF 744.

Récit d'une journée mythique.

J'ai pris un vol pour Paris la veille. En effet, aucun vol en provenance de Marseille pour Paris ne pouvait être en correspondance avec celui-ci.
J'ai donc dormi dans un hôtel proche de l'aérogare.
Il est 6h. Je suis dans une excitation incroyable.

Je me rends à l'enregistrement au terminal 2E, comptoir 11.

L'accès y est fluide. Un accueil est chaleureux et tout le monde semble très heureux.

A ma grande surprise, ma carte FB est enregistrée, donc passage en VIP jusqu'au salon porte M.
L'embarquement se précise. Un personnel et un accueil incroyables. Tous les professionnels y sont investis.

J'ai le siège 55B. Un hublot tout au fond de l'appareil.
Tous les passagers sont des fanas. Des fous de l'aviation civile. Et j'en fais partie.

Quelle joie. Les PNC ferment les portes, nous partirons avec seulement quelques minutes de retard.

Plusieurs journalistes spécialisés sont à bord ainsi que le PDG de la compagnie. Il fera un discours à la fin du vol, dans les ateliers de maintenance du groupe.

Décollage à l'ouest, nous prendrons la direction de Genève, puis Marseille, Montpellier, Toulouse, Bordeaux, Nantes, la Normandie, et Paris.

Le commandant nous régale, il perd de l'altitude lorsqu'on doit voir quelque chose d'intéressant et remonte lorsqu'il y a des nuages. Un vrai pro !

Nous croiserons un B737 de Ryanair, qui volera en courbe spéciale pour nous saluer.

Un en-cas nous est servi, alcool et champagne à volonté. Certes il est tôt, mais le service est digne d'un vol 100% classe affaires.
Des échanges avec les passagers, avec les PNC, un film nous est projeté pour nous raconter l'histoire de cet appareil, qui avec l'A380 et le Concorde sont les seuls à être reconnus sur un tarmac.

Que dire de plus? Les mots me manquent pour raconter cette folle journée.

Nous atterrissons à 13h sur CDG.

Direction les ateliers AF.

Les pompiers nous accueillent avec leurs honneurs: deux lances à eau, de chaque côté de l'appareil.

Nous débarquons au moyen d'escaliers.

Les ateliers sont immenses. Imaginez: un B744 et un B773 à l'intérieur. Incroyable.

Discours du PDG, des différentes branches de la compagnie, un buffet, un pot d'adieu, et nous voilà reprendre le bus pour le terminal 2F.

Mon vol pour Marseille est programmé à 15h45. Je me suis endormi comme un bébé.

Je suis un homme comblé.

J'ai donc voulu partager mon expérience sur "Whattheflight.com". Rien de plus naturel.

Générale
Note globale
5 / 5
Rapport qualité / prix
5 / 5
Au sol
Enregistrement et embarquement
5 / 5
A bord
Service
5 / 5
Sécurité perçue
5 / 5
Nourriture
5 / 5
Partager !
Avis utile ?
3
2

Opinions les plus lus sur Air France

Par SERGE13, à propos de Air France, , près de Marignane, Provence-Alpes-Côte d'Azur, France
Mise en ligne par Nicolas, le 16 janvier 2016, voir la version originale
Cet avis a été consulté 342 fois
Signaler ce contenu

Vous représentez Air France et vous souhaitez répondre à cet avis ou être notifié par email lorsqu'un avis est publié sur votre compagnie ? Merci de nous contacter !

  • Photos du vol #1
  • 9h00 Vol AF 744 pour.... CDG
  • Ma Carte d'accès à bord
  • Photos du vol #4
  • Photos du vol #5
  • Photos du vol #6
  • Photos du vol #7
  • Photos du vol #8
  • Photos du vol #9
  • Photos du vol #10
  • Photos du vol #11
  • Photos du vol #12
  • Photos du vol #13
  • 39000 pieds
  • Photos du vol #15
  • Tour de France
  • Honneurs de Pompiers de Paris
  • Photos du vol #18
  • Ateliers de maintenance
  • CDB
  • CCP
  • PNC qui m'a servi durant le vol
  • Photos du vol #23
  • Certificat du dernier vol B744. AF 744

2 commentaires RSS Commentaires

AirNapoleon a répondu

Bonsoir Serge.

Merci pour cet avis. Je comptais bien sur vous pour être présent sur ce vol et nous le raconter en détail !

Le même jour dans la matinée j'ai aussi fait un vol AF. Un vrai vol (je veux dire : un vol qui sert à se déplacer vers une destination différente du départ et où on va parce qu'on a quelque chose à y faire). Avec un départ du 2E L et de son salon non rénové, avec un embarquement mal géré donc interminable, avec une collation banale composée d'une salade refroidie et d'un rouleau réchauffé gras, sans saveur et sans champagne, avec un PNC peu motivé, pas d'écran ni de film, pas de PDG, pas de journaliste et pas de commentaire du commandant sauf sur le météo, dans un anglais catastrophique qui n'a d'égal que celui du steward du galley arrière (les deux ayant un sympathique accent du sud, pas très compatible avec l'anglais, quoique le résultat à donné le fou rire aux autres hôtesses pendant les démonstrations de sécurité, ce qui nous a permis de les voir souriantes quelques instants pendant me vol). Bref c'était un vol habituel, un vrai vol Paris-Maroc comme j'en fais un chaque mois.

Ce qui m'interroge dans tout cela est qu'Air France est capable de mettre tant d'énergie dans un vol marketing - et je suis persuadé que tout était impeccable et enthousiasmant - mais n'arrive pas à transformer l'essai dans ses vols chaque jour qui - j'en suis désolé - ne font pas du tout rêver.

Ils ont sà doute raison : on retiendra du 14 janvier votre avis plus que le mien (sur un vol sans intérêt) et les journalises (d'autant qu'ils espèrent être invités à la prochaine sauterie) continueront à vanter les prestations de la compagnie avec l'image d'un tour de France avec champagne et sourire.

Mais je ne suis pas sûr que le passager partant de Paris soit gagnant. "Une expérience extraordinaire que seuls quelques chanceux ont pu vivre" (comme vous l'écrivez) ne dit rien des vols ordinaires que la majorité vit.

A ce propos, un autre point m'interroge. C'est que cette majorité semble trouver sa satisfaction non dans la prestation (faible, quand on la compare à d'autres compagnies européennes ; minable quand on la compare aux offres asiatiques) mais dans l'image de ce tour de France et des privilégiés qui y ont bu du champagne.

"Je suis fier parce que je voyage (mal) sur une compagnie qui a de la gueule (offerte à une élite privilégiée)" m'a dit un voisin de vol il y a quelques temps sur un vol Air France.

J'ai toujours eu du mal avec la culture Air France où l'employé se veut supérieur au client (alors que ma culture préfère une relation d'égal à égal). Mais la lecture de votre post me fait réfléchir sur la culture des clients, qui aime qu'il y ait tant de privilèges même sans qu'ils les aient (alors que ma culture préfère une offre où chacun reçoit ce qu'il paie).

Je ne voudrais cependant pas que tout cela gâche votre plaisir. Je comprends votre enthousiasme et celui de la compagnie pour un tel vol. J'aimerais juste qu'il ne soit pas réservé aux vols marketing mais fasse avancer aussi les vols sans importance. Parce qu'ils me semblent les plus importants.

frenchalain a répondu

Merci pour ce partage ! Moment festif...
Dommage que cette qualité d'accueil ne soit pas le quotidien (je ne parle pas du Champagne ...).
Un peu surpris (venant de la part d'une personne passionnée d'aviation civile :
".................un film nous est projeté pour nous raconter l'histoire de cet appareil, qui avec l'A380 et le Concorde sont les seuls à être reconnus sur un tarmac."
Euhhhhhhh, un A340 est TRES facilement reconnaissable ! Un B787 ou un A350 aussi ! ETC . . . .

Ajouter un commentaire

Consulter les avis sur Air France