Nouvelle offre moyen courrier: un pas en avant, deux en arrière.

Avis de A-PAU sur le vol Air France AF1532 entre Paris Charles De Gaulle et Athenes du 24/02/2016 en Economie
A-PAU AF / AFR CDG / ATH
Cet avis relate une expérience vécue il y a plus de 3 ans. Les notations ne sont pas utilisées pour le calcul de la note globale.

Deuxième vol de la journée à direction d'Athènes cette fois. À la sortie de notre A321, j'ai été surpris de la simplicité des correspondances au T2F de Roissy, en 10 minutes j'ai traversé le terminal sans problème.

Il reste 30 minutes à tuer avant l'embarquement du vol suivant, donc petit tour sur la partie Est du terminal.

L'embarquement est annoncé à l'heure, dans les haut parleurs inaudibles de l'aéroport. Mais le personnel fait quand même respecter SkyPriority. Il indique aussi que certains bagages devront être placés en soute, le vol étant complet.

Notre deuxième avion du jour un A319 LR immatriculé F-GRXJ, qui va fêter ses 11 ans le premier Avril (et ce n'est pas une blague) et qui est équipé de la nouvelle cabine moyen courrier d'AF. L'accueil est géré par 2 PNC très agréables, qui ironisent avec nous sur le pilote, utile pour nous emmener jusqu'à Athènes.

Je rejoins mon siège. Alors oui, le cuir c'est sympa et confortable, mais non, la leg-room est à revoir, mes genoux touchent le siège devant sans effort et mon assise parait décalée par rapport à celle de mon voisin. Air France a choisi de garder le porte-gobelet qui est souvent rapporté comme cassé, celui-ci est donc solidement accroché à la tablette. Ensuite - et c'est là qu'on voit le retard d'Air France en la matière - la compagnie a beau dire que cette cabine est une révolution, je ne suis pas du tout d'accord.

Aujourd'hui, un passager (d'une compagnie traditionnelle) apprécie quand il dispose d'une prise, d'un IFE ou tout simplement d'un quelconque système de divertissement / d'high tech.

Air France n'a pas compris ce que Turkish Airlines applique depuis quelques années, ce que la Lufthansa commence à mettre en place et ce que Norwegian propose. Le divertissement n'est plus uniquement réduit à 3 journaux dans la passerelle et le reste en virtuel.

Aujourd'hui, le "futur" c'est le cinéma, offrez au moins à vos passagers une appli, où ils pourront télécharger et regarder des films pendant le voyage. Un peu comme la presse, mais avec des images qui bougent ! Donc il n'y a pas de progrès notables avec cette nouvelle cabine, à part peut-être la têtière réglable, qui existait déjà sur Turkish, Aer Lingus...

D'autant plus que le haut du siège est vide ! Devant il aurait été bien de mettre l'accent, symbole de la compagnie, et derrière, un écran d'IFE. Là Air France se serait imposée en leader du moyen courrier traditionnel en Europe. On note aussi une sorte de faux moodlighting avec des ampoules qui vont par paire (une blanche-jaune et une blache-bleue) et dont l'intensité varie pour recréer tel type d'ambiance.

La cabine est propre uniquement en apparence car un chewing-gum est venu se coller contre la pochette. Celle-ci contient le magazine de la compagnie, une poche à vomi et la carte de sécurité. Après il est difficile pour les équipes de nettoyage de passer partout.

Les annonces sont faites manuellement en français et franglais, et automatiquement en grec. Le roulage sera relativement long et le décollage poussif.

Pendant la montée quelques turbulences sont ressenties. Le commandant de bord nous donnera régulièrement des informations sur le vol. Vous voyez qu'il est utile !

C'est au dessus de Venise que commence le service du menu du jour. France is maybe in the air but not the food... Je me permets de comparer à Turkish Airlines, prise 9 mois plus tôt. Sur la compagnie nationale turque, on a un plateau repas avec de vrais couverts, des plats solides (plastique dur) et une formule entrée/plat/dessert/extras.

Avec Air France c'est nettement différent, on vous sert une barquette plastique comme on en voit pour les emballages de jouets pour enfant, dans lequel on retrouve une entrée, un camembert, un brownie et des couverts en plastique qui cassent si vous y allez un poil trop fort sur le gâteau. À côté on vous sert un roulé de pizza chaud aux champignons et mozzarella, France is above Italy. Autant dire que niveau présentation et quantité, c'est pas ça...

Air France rattrape cependant quelques points avec la qualité, tout est bon sauf l'entrée, qui n'a pas de goût...

On a pas non plus compris chez AF que tout plateau débarrassé avant le café, permet de prendre se dernier en étant plus à l'aise. On fait donc le contraire.

Pour conclure sur le catering, Air France annonce servir sur son site un vrai plateau repas, moi j'appelle ça plus un repas Ikéa, en pièce détachées et impossible à faire rentrer sans accro sur une tablette. Ceci étant dit le peu de produits servis est relativement bon.

Le reste du vol sera sans histoire, aucune turbulences et la mer de nuages comme seul paysage.

Le commandant de bord prend une quatrième fois la parole pour nous indiquer du début de la descente, et nous informer que nous atterrirons à 13h48 pour un parking à 14h, soit une ponctualité de l'extrême.

La descente est pour le moins surprenante, et poussive. L'atterrissage est comparable à un séisme de magnitude 9. On dit souvent d'une voiture qu'elle passe de 0 à 100 en 5 secondes, un A319 passe de 250 à 0 en 20 secondes.

Le roulage est assez long, et le débarquement rapide. Les PNC prennent congés de manière souriante et toujours agréable.

Prochain vol samedi soir sur un Athènes Santorin avec Ryan in the air...

En conclusion ce fut un vol moyen. Les nouvelles cabines d'Air France n'ont pas tenues leur promesses et la compagnie reste à l'arrière de peloton sur le moyen courrier, avec un rapport qualité prix difficile à accepter. La compagnie devrait déployer sa nouvelle offre de restauration dans les prochains mois.

Bon point cependant pour les PN, la ponctualité et l'ambiance globale du vol.

Générale
Note globale
3 / 5
Rapport qualité / prix
2 / 5
Au sol
Enregistrement et embarquement
5 / 5
A bord
Confort
3 / 5
Service
5 / 5
Sécurité perçue
5 / 5
Nourriture
3 / 5
Partager !
Avis utile ?
2
1

Avis les plus utiles sur Paris Charles De Gaulle > Athenes

Par A-PAU, à propos de Air France, , près de Greece, via son mobile
Mise en ligne par Nicolas, le 25 février 2016, voir la version originale
Cet avis a été consulté 109 fois
Signaler ce contenu

Vous représentez Air France et vous souhaitez répondre à cet avis ou être notifié par email lorsqu'un avis est publié sur votre compagnie ? Merci de nous contacter !

  • Photos du vol #1
  • Embarquement
  • A319 LR
  • Nouvelle cabine
  • Coucou c'est moi!
  • Leg-room
  • Photos du vol #7
  • Bon appétit...
  • Pizza de alitalia
  • Insérez ici votre IFE
  • En approche

2 commentaires RSS Commentaires

Ajouter un commentaire

Consulter les avis sur Air France