Bon vol, mais prestations à revoir.

Avis de A-PAU sur le vol Air France AF1533 entre Athenes et Paris Charles De Gaulle du 01/03/2016 en Economie
A-PAU AF / AFR ATH / CDG
Cet avis relate une expérience vécue il y a plus de 3 ans. Les notations ne sont pas utilisées pour le calcul de la note globale.

Après une semaine en Grèce, l'heure du retour est arrivée, et celui-ci ce fera par le vol Air France 1533

J'arrive à l'aéroport 2 heures avant le vol, je suis pourtant parti du centre de la ville 3h30 avant, mais l'efficacité des transports en commun est relativement mauvaise.

Nos cartes sont imprimées par une hôtesse qui est rattachée à l'aéroport, elle parle couramment français et nous dirige vers l'enregistrement. Nous sommes trois et nous nous rendons compte que nous sommes sur la même rangée, mais séparés par le couloir. Ce n'est pas gênant, mais ça reste difficile à comprendre. Le serveur d'enregistrement à du bugger suite à la date d'hier, le 29 février.

L'aéroport d'Athènes est organisé originalement, avec les boutiques duty-free placées avant et après un contrôle des cartes d'embarquement, le tout en amont du contrôle de sûreté. L'ensemble du personnel est froid, et se contente de faire son travail

La zone airsize qui n'est composée que de sièges et de toilettes est calme, je trouve sans problème la porte B13.

L'embarquement sera annoncé avec 10 minutes de retard à cause des vérifications de sécurité de la cabine, mais débutera à l'heure. Priorités respectées, et accueil chaleureux des PNC en cabine. Notre avion du jour : un Airbus A319 immatriculé F-GRHO, il a 15 ans et c'est son 3e vol du jour, après un Amsterdam Paris et le vol aller vers Athènes.

Cet avion est équipé des nouvelles cabines moyen-courrier de la compagnie. Le siège est relativement confortable pour 3h de vol, la têtière réglable est une bonne idée et le cuir est toujours plus agréable que le tissu des anciennes. Mais la leg-room est vraiment mauvaise, et cette cabine ne fait pas monter Air France au top du moyen-courrier européen. En effet, la compagnie la plus avancée se doit de proposer au moins un système de divertissement (écran collectif ou personnel) comme on le voit chez Turkish Airlines. Lufthansa propose une appli pour télécharger des films afin de les regarder pendant son vol, c'est un très bon début.
Chez Air France, on a l'application presse qui permet d'avoir 4 titres par vol (2 journaux + 2 magazines), elle est très bien mais reste en retard par rapport à la concurrence.
Le porte gobelet n'a pas été oublié sur cette nouvelle cabine, que tout le monde se rassure. Enfin la propreté laisse à désirer, le sol n'est pas fait et il y a des traces de chocolat sur la tablette de mon voisin.

Repoussage légèrement en retard, et décollage relativement doux.

Dès l'extinction de la consigne lumineuse l'équipage se met à la préparation du service. Aujourd'hui, 2 hôtesses et 2 stewards sont à bord. Ils sont tous restés souriants et à l'écoute durant tout le vol, ce que j'ai rarement vu. Ils se montrent diplomates avec une passagère qui a eu quelques problèmes avec son entourage avant le vol, et ont vraiment envie de bien faire. J'ai demandé à l'hôtesse à l'arrière si il restait un siège hublot, elle s'est exécutée et m'en a trouvé un. Elle était désolée que nous soyons séparés par le couloir.

Les repas sont servis vers 15h heure française, alors que le capitaine nous indique notre altitude (38 000 ft) et les villes que nous allons survoler. On remarque encore qu'Air France a du retard à rattraper en la matière. Le repas est composé d'une barquette en plastique mou, avec une entrée (taboulet), un fromage, et un dessert (cake au citron). Le tout est accompagné d'un sachet en aluminium chaud dans lequel on retrouve une sorte de chausson. Pour les couverts et le verre, c'est du plastique (#C❤P 21). La présentation n'est pas soignée quand on voit ce que propose la concurrence. Pour un vol de durée égale, Turkish propose un vrai plateau avec de vrais plats en plastique dur, avec des couverts en métal, et dont le goût est au rendez-vous.

Le repas est donc mal présenté, la quantité et la qualité sont moyennes.

Les plateaux sont débarrassés après que le café ait été servi, pas très intelligent car le repas Ikea ne rentre pas sur la tablette en entier.

Le reste du vol se fera au rythme de quelques turbulences. Les PNC passeront pour proposer le dutyfree avant la descente.

L'approche sera horrible, je n'avais jamais vécu de pareilles turbulences si près du sol.

Atterrissage et freinage à l'image de la descente, brusques.

Au débarquement, les PNC prennent congé gentiment et un contrôle des passeports nous attend, au désarroi des passagers de l'avion qui était complet. Côté ponctualité nous sommes arrivés avec un retard de 10 minutes, acceptable. Il me reste 4h avant mon prochain vol sur Toulouse.

En conclusion, ce fut un bon vol, qui aurait eu 5 étoile si Air France avait vraiment revu son offre de confort et de restauration. Mention spéciale à l'équipage de ce vol, qui s'est montré extraordinaire et exemplaire.

Générale
Note globale
4 / 5
Rapport qualité / prix
3 / 5
Au sol
Enregistrement et embarquement
4 / 5
Gestion des bagages
5 / 5
A bord
Confort
3 / 5
Service
5 / 5
Sécurité perçue
5 / 5
Nourriture
3 / 5
Partager !
Avis utile ?
0
0
Par A-PAU, à propos de Air France, , via son mobile
Mise en ligne par Nicolas, le 3 mars 2016, voir la version originale
Cet avis a été consulté 87 fois
Signaler ce contenu

Vous représentez Air France et vous souhaitez répondre à cet avis ou être notifié par email lorsqu'un avis est publié sur votre compagnie ? Merci de nous contacter !

  • Arrivée du carrosse
  • Enregistrement SkyTeam
  • Zone dutty-free
  • Leg-room petite
  • Repas part.1
  • Partie 2
  • Plat chaud
  • Cabine en vol
  • Pochette (carte de sécurité, moche à vomi, Air France madame et air France magazine)
  • Porte-gobelet colorié
  • Siège
  • Accent de la compagnie sur la têtière
  • Boucles de ceintures à l'ancien logo de la compagnie.
  • Siège au débarquement.
  • Bienvenue sous le soleil de Paris (derrière les nuages)

Ajouter un commentaire

Consulter les avis sur Air France