Enregistrement en ligne impossible, siège Premium à revoir

Avis de nashtags sur le vol Air France 349 entre Montreal Trudeau et Paris Charles De Gaulle du 18/11/2018 en Economie plus
nashtags AF / AFR YUL / CDG

L'enregistrement AirFrance par mail est inutile.

La compagnie m'a envoyé un mail pour m'enregistrer de Halifax à Paris mais le premier segment, opéré par Air Canada, ne pouvait être validé sur le site d'AirFrance avec le numéro de réservation Air France, ceux-ci me demandant de procéder dès lors sur le site d'Air Canada avec un code de réservation d'Air Canada, bien évidemment non fourni par Air France. Parfois, la «logique» d'AirFrance me dépasse quand ils m'invitent à m'enregistrer par mail sur leur site pour atterrir sur une page d'erreur. C'est pas très pro.

L'embarquement s'est fait par zones: 1 Business, 2 SkyPriority/Elite Plus et une file 3/4/5 mélangeant tant les Silver que les autres passagers. Aussi, à Montréal, les détenteurs de la carte Silver n'ont donc aucun avantage ni ne peuvent demander le respect de la procédure de SkyTeam sur l'embarquement «prioritaire» Silver après les SkyPriority mais avant Eco puisqu'aucune distinction n'est faite par Air France sur place entre les non FrequentFlyers et les personnes ayant le statut Silver.

Le siège en Premium fut extrêmement désagréable. La partie pour s'asseoir était vraiment très dure et pas du tout rembourrée. Il y avait toutefois de la place pour les jambes car le siège en rangée 14 faisait partie de la première rangée Premium (photos).

Décollage à l'heure, cabine plutôt tempérée à chaude car aucune couverture n'a été utilisée de mon côté. Aucune aération individuelle. Les prises électriques et USB fonctionnaient bien. En revanche, l'IFE fonctionnait très mal. La fonction tactile était poussive et la commande via la télécommande également, ne fonctionnant qu'une fois sur 5. Le personnel était très agréable.

Le repas fut servi après 1h de vol: l'entrée était un «effiloché de canard à l'estragon et duxelles de champignons truffés»; on pouvait choisir ensuite entre un poulet crème balsamique ou des pâtes aux trois fromages (photo).

Le problème est qu'entre le début du repas et le débarras du plateau, il y a déjà 1h45 de vol. Le vol durant 6h, il ne reste donc que 3 heures pour tenter de dormir puisqu'environ 1h avant l'atterrissage, le petit-déjeuner a été servi. L'heure de départ à Montréal en milieu de soirée peut s'avérer compliqué quand on est en transit et en provenance des provinces de l'Atlantiques où il est passé déjà minuit. Aussi, les 6h de vol pour une arrivée à 11h00 du matin à CDG fait que c'est une nuit plutôt courte et rude.

Arrivée à CDG à l'heure et débarquement OK.

Les bagages ont été livrés assez rapidement à CDG. Là aussi, voler en Premium ayant un vol opéré par une autre compagnie avant ne vous aide pas à obtenir l'étiquette d'Air France «priority».

Générale
Note globale
4 / 5
Rapport qualité / prix
3 / 5
Au sol
Gestion des bagages
3 / 5
A bord
Confort
3 / 5
Service
5 / 5
Sécurité perçue
5 / 5
Nourriture
3 / 5
Partager !
Avis utile ?
5
1
Par nashtags, à propos de Air France,
Mise en ligne par admin, il y a 24 jours, voir la version originale
Signaler ce contenu

Vous représentez Air France et vous souhaitez répondre à cet avis ou être notifié par email lorsqu'un avis est publié sur votre compagnie ? Merci de nous contacter !

  • AF349 - Boeing 777
  • Siège 14L
  • Place pour les jambes
  • Repas du soir
  • Repas du matin
  • IFE

Ajouter un commentaire

Consulter les avis sur Air France