Skyteam ? No conozco

Avis de AirNapoleon sur le vol Aerolineas Argentinas AR1295 entre Rio De Janeiro Intl et Iguazu du 28/12/2013 en Economie
AirNapoleon AR / ARG GIG / IGR
Cet avis relate une expérience vécue il y a plus de 3 ans. Les notations ne sont pas utilisées pour le calcul de la note globale.

Pas grand chose à dire de ce vol de 2h environ, dans un B737 tout ce qu'il y a de plus standard. Décollage à l'heure, service rapide pour la collation, avec une très belle boîte d'emballage mais juste deux biscuits et un bonbon dedans, et atterrissage en douceur sur une piste au milieu de la jungle.

Le vol continue pour Buenos Aires, et c'est peut-être un bon plan quand on part de Rio et veut faire des formalités minimales à l'entrée en Argentine. En effet, à l'escale de Puerto Igazu, tous les passagers quittent l'avion, et descendent un escalator, font la queue dans la salle de livraison des bagages, passent à la douane pour un tampon, récupèrent leur bagage, le passent aux rayons X, le remettent sur un tapis roulant et reprennent l'escalator, dont le sens de marche a entre-temps été changé, pour retourner dans l'avion. C'est plus poétique que la sécurité à Buenos Aires.

Pour ma part, je me suis contenté de quitter à Igazu, où il y a de très belles chutes d'eau.

Si le vol s'est bien déroulé, il faut néanmoins signaler, pour ceux qui bénéficient d'un statut Elite ou Elite+ chez Skyteam (i.e. qui ont un statut chez Flying Blue) qu'ils ne doivent pas trop compter sur les avantages promis à ce titre. Skypriority à l'embarquement à Rio ? Connaît pas. Pas de panneaux, pas de queue dédiée (de toute façon, y'a même pas de queue business, puisque Aerolineas Argentinas fait de l'Economy et du Club Economy seulement).

En insistant un peu on peut juste obtenir un passage au comptoir web check-in (l'enregistrement Aerolineas Argentinas est très lent, avec énormément de questions, contrôles, saisies avant d'obtenir son billet).

En réinsistant on a un tag jaune fluo sur son bagage (qui n'est que décoratif, et pas du tout traité à Igazu) et en étant très lourd (are you sure that Air France is a member of Skyteam ? Vous dira l'hôtesse) on reçoit une invitation pour un salon, installé à l'autre extrémité du terminal, ni confortable ni agréable.
Bref, pas de panneaux rouges sauf à tomber dans la panneau en privilégiant une compagnie de l'alliance Skyteam pour espérer des avantages qu'on ne reçoit pas !

Générale
Note globale
3 / 5
Rapport qualité / prix
2 / 5
Au sol
Enregistrement et embarquement
1 / 5
Gestion des bagages
1 / 5
A bord
Confort
2 / 5
Service
2 / 5
Sécurité perçue
3 / 5
Nourriture
1 / 5
Partager !
Avis utile ?
8
0
Par AirNapoleon, à propos de Aerolineas Argentinas, , près de Argentina
Mise en ligne par HappyFlight, le 29 décembre 2013, voir la version originale
Cet avis a été consulté 319 fois
Signaler ce contenu
Cet avis est aussi disponible en anglais.

Vous représentez Aerolineas Argentinas et vous souhaitez répondre à cet avis ou être notifié par email lorsqu'un avis est publié sur votre compagnie ? Merci de nous contacter !

  • Une belle boîte pour la collation
  • Pas de panneau rouge SkyPriority
  • Accueil chaleureux au salon
  • Dans l'avion
  • Dans l'avion
  • C'est plus décevant à l'intérieur

4 commentaires RSS Commentaires

L'auteur de l'avis a répondu

J'attends pour le moment un vol TAM à l'aéroport de Foz de Igaçu. Je vais à Brazilia. Puis il y aura un vol GOL pour Sao Paulo et un vol KLM pour A'dam pour fêter le réveillon (j'espère avec un peu plus de fun que 40 minutes d'attente à minuit dans le froid avec Air France le soir de Noël...). Avis à suivre ! Mais je peux d'ores et déjà dire que TAM met plus d'entrain à appliquer les avantages Star Alliance dans un aéroport dans la jungle que AR à Rio.

L'auteur de l'avis a répondu

Oui, "on" m'a dit que quand in allait au Brésil, fallait absolument voir les blocs de béton de l'Eixo Monumental à Brazilia. Et comme "on" c'est la cheffe, on passe donc 8 heures à Brazilia à photographier du béton. Voilà l'explication du circuit ! :-)

Ajouter un commentaire

Consulter les avis sur Aerolineas Argentinas