Actualités de JetBlue Airways

9 avis - - Mise à jour il y a 17 heures
B6 / JBU
Dégagement de fumée en cabine d’un A320 de JetBlue

Dégagement de fumée en cabine d’un A320 de JetBlue

par Benjamin Antoine, le 19 septembre 2014

Un Airbus 320 de la compagnie JetBlue a dû faire demi-tour suite à un souci moteur. 

L’appareil, un Airbus 320 assurant le vol B6-1416 devait effectuer la liaison entre l’aéroport de Long Beach (Californie) et celui d’Austin (Texas), mais il a été contraint de faire un demi-tour une dizaine de minutes après son décollage suite à une surchauffe du réacteur droit.

En cabine, les personnes présentes ont entendu une explosion et ont dû faire face à un dégagement important de fumée.

L’acteur Jackson Rathbone qui est notamment connu pour sa participation à la saga Twilight était présent à bord de l’appareil. Il a commenté les événements sur son compte Whosay.

«Le réacteur droit a explosé et la cabine s’est remplie de fumée. Les masques à oxygène ne se sont pas déployés. Les hôtesses sont venues le faire manuellement… Elles ont préparé les passagers à un atterrissage d’urgence…»

Le commandant a choisi de retourner à l’aéroport de Long Beach, où l’ensemble des personnes a été évacué.

On ne dénombre que 4 blessés légers lors de l’évacuation. Ils ont été pris en charge par les services de secours.

Crédit image à la une : @ABC7

Les voeux de nouvelle année des compagnies aériennes

par Benjamin Antoine, le 2 janvier 2014

Pour les fêtes de fin d’année, les marques font preuve de créativité pour nous souhaiter une bonne nouvelle année. Ces messages, couplés à des créations graphiques originales, et insoupçonnées pour ... Lire la suite »

Présentation de la nouvelle classe économique de Jet Blue

par Benjamin Antoine, le 3 octobre 2013

Lundi dernier, le transporteur Américain Jet Blue a levé le voile sur les nouveautés qui équiperont ses cabines sur les vols entre New York et Los Angeles puis entre New ... Lire la suite »

90 000$ d’amende pour la compagnie JetBlue Airways

90 000$ d’amende pour la compagnie JetBlue Airways

par Benjamin Antoine, le 24 août 2012

La compagnie américaine JetBlue s’est vu infliger 90 000$ pour non respect des règles de protection des consommateurs. 

La compagnie américaine Jet Blue Airways va devoir payer une amende de 90 000$ au département des transports (Departement of Transportation).

Le 3 mars dernier, l’embarquement du vol B6 645 avait commencé à 19H06. L’appareil qui devait décoller à 19H30 n’est partie qu’à 21h55.

Un porte-parole de la compagnie expliquait que durant l’attente d’1h49, la porte de l’appareil était ouverte. Les clients avaient la possiblité de débarquer de l’appareil, de demander de l’eau ainsi que d’accéder aux toilettes. Au moment du roulage, trois voyageurs ont demandé à débarquer de l’avion, ils ont donc fait immédiatement demi-tour.

La législation indique que si un vol est retardé et que les passagers sont déjà installés, le transporteur a l’obligation d’expliquer aux passagers qu’ils ont la possibilité de débarquer de l’appareil. L’annonce doit être réalisé au bout de 30 min et être répété toutes les demis-heures.

Le motif de l’amende est simple (mais étonnant), la compagnie n’a pas expliqué aux passagers qu’ils avaient la possibilité de débarquer.

Source : atwonline.com

Le pilote devient fou

Le pilote devient fou

par Benjamin Antoine, le 22 avril 2012

Le mois dernier, un vol de la compagnie JetBlue a atterrit en urgence dans l’ouest du Texas après que son pilote, Clayton Osbon, 49 ans, est agit de manière préoccupante. Le pilote va jouer la carte de la folie lors de sa défense.

Le pilote devait piloter l’avion entre New York et Las Vegas. Lors de ce vol, celui-ci aurait crié et donné des coups sur la porte du cockpit, forcant le co-pilote à atterrir à Amarillo.

Le tribunal a ordonné un examen psychiatrique pour déterminer si le pilote pouvait subir son procès. Le résultat de ces examens n’a pas été divulgué.

L’acte d’accusation fédéral décrit un vol au cours duquel Osbon a dû être maîtrisé et retenu de force pour ré-entrer dans le cockpit.

Le pilote aurait annoncé lorsqu’il pilotait l’A320 que «Rien n’a d’importance» ou «Nous n’allons pas à Las Vegas».

Alors que l’équipage tentait de controller l’homme, celui-ci aurait alors crié «Priez pour Jésus» et cité l’Irak, l’Iran et les terroristes.

Source: Reuters, Wall Street Jounal