British Airways désorganisation et discrimination - Le Grand N'importe Quoi

Avis de PASSENGER LUCAS sur le vol British Airways entre Londres Heathrow et Miami du 23/11/2016 en Economie
PASSENGER LUCAS BA / BAW LHR / MIA

Faits objectifs.

En partance vers Miami à partir de Heathrow, le Mercredi 23 novembre 2016
Flight number : BA0209
Départ (London) à 13h40
Arrivée (Miami) à 18h45

Fait n°1 - Le personnel de la British Airways ne sourit pas, vous jettent des regards froids, passe à côte de vous sans un regard avenant. Pourtant le personnel est très ancré dans la mixité et pourtant, aucun sourire ou parole rassurante. Tout est le paradoxe.

Fait n°2 - Désorganisation
Arrivée en salle d'embarquement : les passagers patientent. Le personnel navigant installent les poteaux de circulation guidant les passagers vers le dernier checking avant l'embarquement, sans cohérence.
Les passagers sont attroupées et au moment d'embarquement, ils ne savent pas par où passer pour arriver au checking de l'embarquement.
Le personnel au sol, hurle en indiquer aux passagers, le couloir des First Class, le couloir des autres groupes (Economie...), on se serait crû au temps des Sioux pour donner une image de cette scène impensable pour un compagnie nationale. Même une membre du personnel s'en prend à une passager en lui jetant des regards négatifs et méchants. Je suis resté sans voix !
Au point que tous ces couloirs avaient été installés n'importe comment sans logique et sans aucune recherche du confort du passager.
Imager la scène : tous les passagers sont passés en conséquence au checking de l'embarquement sous l'effet groupal.

Fait n°3 et dernier - Discrimination
Voyageant beaucoup, c'est la première fois que je voyageais seul, avec la British Airways. Au passager du checking du Boarding Pass, je tends mon Boarding Pass à l'hôtesse au sol et une sonnerie retentit je regarde le petit cadran. Une croix en rouge m'interdit d'embarquer, l'hôtesse prend mon passport, sans dire un mot sans aucune explication, pointe son doigt en demandant de passer un second contrôle devant tous les autres passagers derrière moi. Aucun problème, il est normal de se soumettre à tout contrôle surtout lorsqu'il s'agit de la sécurité. Alors que mon sac à cabine avait déjà été passer au X-RAY à la douane, un autre personnel de la compagnie prend mon sac l'ouvre et fouille sous le regard suspicieux de tous les autres passagers derrière moi. Une palpation de sécurité m'est faite, me donnant en spectacle.
Je n'avais aucune mais vraiment aucune explication. Pas un mot est sorti de leurs bouches. j'ai vu un 3ème membre de la compagnie avec une liste de personnes dont le mien y figurait dont elle barrait au stylo au fur et mesure.
Arrivé dans l'avion, j'ai dû faire demi-tour, car l'hôtesse au sol avec un air très hautain, avait conservé mon passport et mon Boarding Pass. Imaginez-vous que si je n'avais pas eu ce réflexe. Je serai parti sans mon passeport arrivé à Miami et avec toute les fâcheuses conséquences qui cela aurait eu à la douane américaine. J'ai le sentiment avoir été stigmatisé et discriminé parce que je suis un homme et voyageant seul, donc tout de suite je serai suspicieux, c'est un scandale !

Le personnel qui décide de fouiller les passagers, qu'il changent de métier. Ce qui est choquant est qu'il y a une majorité de personnes issues de la mixité qui dédaigneux méprisants et qui puissent les passagers comme cela à plouf plouf !
Le confort er la sérénité du passager sont passés au second plan surtout avant de passer un long courrier.

Au nom de la sécurité, ces compagnies font n'importe quoi avec tous les système de sécurité existant sur tout passagers PNR etc.... c'est du Grand N'importe Quoi !
Cela est inacceptable en plus de la honte et de l'effet de l'humiliation d'avoir été fouillé devant tous les autres passagers derrière moi.

Même le personnel qui m'a fouillé, il a été gêné de l'avoir fait. On fouille pour le plaisir.

Croyez-moi, mon voyage s'est déroulé sur fond de stress. Plus jamais cette compagnie.

J'ai voyagé avec toute les compagnies, American Airlines est bien la compagnie où le personnel PNC aérien ont toujours le sourire, le mot qui rassure, la blague quand il le faut, toujours et toujours le sourire et le plus.

Pour le dernier exemple de fait concret :
Stressé dans le vol de la British Airways, j'ai dormi sur tout le long du vol. Pas un du personnel naviguant ne s'est soucié de me donner un verre d'eau ! J'ai voyagé pendant plus de 10 heures sans un verre d'eau proposé. Aucun sourire, rien de chez rien, ces personnes passent devant toi sans même te regarder. On aurait cru, que le personnel faisait des défilés de mode dans l'avion, qu'ils étaient pour eux et non de se soucier du passagers si tout se passait bien.
Or, dans le vol de l'American Airlines, c'est un tout autre niveau qui n'a rien à voir avec cette dernière.

Pour comparer ce qui est comparable, j'ai aussi dormi sur les 3/4 du vol dont j'ai le premier repas dans l'avion. Croyez-moi, l'hôtesse de l'air de l'AA, d'un professionnalisme remarquable, observatrice et soucieuse comme toute ses collègues, m'ont vu réveillé, sont venu à moi, m'ont demandé ce que je voulais boire... et me demande ce que je voulais. L'hôtesse de l'AA a fait son job, son travail et le plus, toutes les hôtesses de l'air et les stewards PNC de l'American Airlines ont le sourire gravé sur leur visage et la blague pour détendre le passager (pourtant elles sont fatiguées mais elle assurent voilà où est toute la différence !).
Je rends un hommage à tout le personnel de l'American Airlines, en particulier au personnel du vol AA0062 de MIA de 18h45 arrivé à CDG à 9h40.

Juger le siège, n'est pas facile car cela dépend du type d'appareil.
Les repas sont simples mais bons.

Je prends très souvent l'American Airlines, tous les pilotes sont des chevronnés, il sont au top
dans ce vol de retour AA, nous avons traversé des turbulences, très graves, l'avion penchait etc... je savais que j'étais non seulement, dans l'AA et que j'étais en totale sécurité les yeux fermés. Cela nous a secoué mais les pilotes américains sont les mieux formés au monde.

Le professionnel américain est soucieux de la ponctualité au point que le vol est arrivé 5 mn en avance sur l'heure prévue.

Générale
Note globale
1 / 5
Rapport qualité / prix
2 / 5
Au sol
Enregistrement et embarquement
1 / 5
Gestion des bagages
3 / 5
A bord
Confort
3 / 5
Service
1 / 5
Sécurité perçue
3 / 5
Nourriture
3 / 5
Partager !
Avis utile ?
1
6

Opinions les plus lus sur British Airways

Par PASSENGER LUCAS, à propos de British Airways, , près de Combs-la-Ville, Île-de-France, France
Mise en ligne par Nicolas, le 28 novembre 2016, voir la version originale
Signaler ce contenu

Vous représentez British Airways et vous souhaitez répondre à cet avis ou être notifié par email lorsqu'un avis est publié sur votre compagnie ? Merci de nous contacter !

3 commentaires RSS Commentaires

L'auteur de l'avis a répondu

Hello HomingPigeon50,

Moi-même, je n'en reviens pas ! d'avoir été transporté par une compagnie aérienne national ( BA) aussi incompétente, désorganisée, brouillon,.... PNC pas souriants, regard dévisageants....passons...
Crois-moi HomingPigeon50, c'est incroyable
l'histoire de la fouille devant les autres passengers tout cela parce que je suis un homme et seul donc je suis suspect c'est du Grand N'importe quoi ! et l'oubli de mon passeport c'est magistralement un gag, une hôtesse qui vous prend votre passeport et qui ne vous le rend pas.
je ne n'avais réalisé l'absence de mon passport, j'aurai été aux Etats-Unis sans mon passeport avec des sérieuses et fâcheuses conséquences.

La British Airways, ça a été une première pour moi, mais aussi, la dernière ! je reste définitivement à la American Airlines et à la Luthfansa ( c'est compagnies sont très pros).
Bien à vous,

HomingPigeon50 a répondu

Je comprends votre déception. Il y a selon moi 2 critères principaux pour juger une compagne aérienne, sachant qu'elle finit toujours par nous mener à bon port.
-Le service et l'amabilité du personnel de la compagnie
-L'age de la flotte aérienne.
Dans le 1er cas, on peut tomber sur un équipage particulièrement incompétent, mais qu'on ne retrouvera sans doute pas 2 fois (j'espère que c'est votre cas avec BA).
Dans le second cas, du moins en classe éco, la prestation de confort sur des vieux appareils (25 à 30 ans d'age) n'est pas au rendez-vous, même si le personnel de bord est à vos petits soins.
J'ai à ce sujet une très mauvaise opinion (peut être subjective) sur la KLM pour ses B 747-400 hors d'age (voir mon récit du vol Tokyo-Amsterdam en 2014). Pourtant KLM est généralement bien quotée, mais quand on réserve un vol long-courrier sur Air France, on ne peut rarement échapper à KLM et à ses très vieux avions... Alors désormais, avant de choisir une compagnie, je regarde toujours l’age moyen de la flotte et surtout de l'appareil sur lequel je suis amené à voyager (consulter le site d'Airfleet avec n°IDde l'avion)
Bonne nouvelle cependant, je viens d'apprendre que mon B 747-400 immatriculé PH-BFA de la KLM (mon NRT-AMS d'avril 2014) est enfin parti à la casse en octobre2016!. KLM remplace enfin ses 747 par des 787!
Pour en revenir à British Airways, je suis un peu surpris du manque de correction de l'équipage à votre égard, mais ce que je sais, c'est que je privilégie malgré tout toujours les compagnies européennes par rapport aux compagnies US car en Europe, les rotations de vols sont moins nombreuses et les flottes sont bien plus souvent renouvelées qu'aux USA. Chaque fois que j'ai voyagé sur Delta, United et American, c’était sur des B 747 ou B767 vétustes et inconfortables! American Airlines est sans doute une bonne compagnie, mais l’age moyen de ses appareils est relativement élevé. A titre d’exemple, certaines compagnies européennes (Air Europa ou Easyjet, mais bien d’autres) ont des appareils très récents.

Ajouter un commentaire

Consulter les avis sur British Airways