Bled / Adria

Avis de AirNapoleon sur le vol Adria Airways JP394 entre Ljubljana et Bruxelles du 21/04/2014 en Economie
AirNapoleon JP / ADR LJU / BRU
Cet avis relate une expérience vécue il y a plus de 3 ans. Les notations ne sont pas utilisées pour le calcul de la note globale.

Ljubljana est sans doute la seule ville où l’office du tourisme vous conseillera d’aller faire un tour du bled… Bled étant une station thermale agréable, située à quelques dizaines de kilomètres sur l’autoroute, au pied des Alpes juliennes et au bord d’un lac, le lac de Bled, surplombé par un vieux château, le Château de Bled. Sur le lac, on visite l’île, qui d’ailleurs est la seule de Slovénie ; elle est occupée par un escalier à 100 marches et une église. C’est un beau paysage de carte postale, et le nom de bled lui va à merveille. L’office du tourisme conseillera vraisemblablement aussi d’aller voir au fond du trou : la grotte de Postojna, à cinquante kilomètres, puis jusqu’à vingt kilomètres sous terre.

Quand vous avez vu tout ça, il est globalement temps de rejoindre le minuscule terminal de l’aéroport de Ljubljana. Si les mètres carrés y sont comptés, les mots au comptoir Adria, aussi. « Passport. OK. Ticket. Luggages ? Bye. ». Le contact est à l’image de l’avion d’un temps (dé)passé qui décore le parking devant l’aéroport. En tout cas, inutile de venir très à l’avance : ça enregistre vite et il n’y a pas beaucoup d’infrastructure pour attendre à l’aéroport.

A bord, ce sont des sièges gris clair 2x2 et un service standard opéré par deux hôtesses. Chacune distribue d’abord les repas, l’une en partant de l’arrière de l’avion, l’autre de l’avant. La viande froide et salade (avec de vrais radis et du thym) est plutôt réussie. Puis les hôtesses font ensemble un passage pour les boissons froides et chaudes, en remontant depuis la tête de l’appareil. Autant dire qu’au-delà du rang 15, on ne se désaltère que bien après avoir fini de manger. Enfin, chaque hôtesse reprend son chariot pour débarrasser, juste au moment où le capitaine annonce le début de descente.

En résumé sur ce vol, on bénéficie d’une ambiance, d’un service et d’un magazine de bord liés au pays qu’on visite, tout en capitalisant sur les avantages Miles&More de Lufthansa et StarAlliance. C’est la force de cette alliance qui réussit globalement à harmoniser le niveau de service vers le haut tout en conservant un nombre impressionnant le compagnies ayant chacune une personnalité affirmée : le chocolat et le haut de gamme de Swiss, le chocolat et l’autodérision de Brussels, le scandin-avion de SAS et les po-lignes de LOT…

Avec Adria, une fois dans l’avion, on a l’ambiance d’une vieille et belle carte postale de Bled.

Générale
Note globale
3 / 5
Rapport qualité / prix
3 / 5
Au sol
Enregistrement et embarquement
2 / 5
Gestion des bagages
2 / 5
A bord
Confort
3 / 5
Service
4 / 5
Sécurité perçue
3 / 5
Nourriture
4 / 5
Partager !
Avis utile ?
4
0
Par AirNapoleon, à propos de Adria Airways, , près de Paris, Île-de-France, France
Mise en ligne par HappyFlight, le 25 avril 2014, voir la version originale
Cet avis a été consulté 48 fois
Signaler ce contenu
Cet avis est aussi disponible en anglais.

Vous représentez Adria Airways et vous souhaitez répondre à cet avis ou être notifié par email lorsqu'un avis est publié sur votre compagnie ? Merci de nous contacter !

  • Adria
  • Plateau-Repas
  • Boisson Chaudè-Froide
  • Un copain pour Air Napoléon
  • Carlingue au sol

Ajouter un commentaire

Consulter les avis sur Adria Airways