Avis de samsim sur le vol Olympic Airlines entre Paris Charles De Gaulle et Athenes du 23/08/2009 en Economie

samsim OA / OAL CDG / ATH
Cet avis relate une expérience vécue il y a plus de 3 ans. Les notations ne sont pas utilisées pour le calcul de la note globale.

Confort: sièges sales et cassés

Service: Les hôtesses parlent un anglais incomprehensible, et sont très antipathiques, la nourriture est très mauvaise

Sécurité: Je tiens a faire part, de mon experience "catastrophique" avec olympic airlines. embarquement avec environ 45 min de retard. Des techniciens s'afféraient au pied de l'avion. une fois dans l'avion, 30 min d'attentes. Un problème non négligeable s'est produit sous mes yeux lors de la check list. Un slat de l'aile droite bloquait et se decrochait sur plusieurs centimètres sous la force du vérin hydraulique. J'ai vite supposé que l'on ne décollerait pas. Quelques minutes plus tard le commandant demande au passagers de débarquer pour raisons de sécurité. Il se trouve qu'il avait fait embarquer les passagers alors que le problème "semble t'il connu" n'était pas résolu.
Nous voila en attente a nouveau dans la salle d'embarquement. et 15 minutes plus tard, on nous annonce qu'il n'y a pas de problème et que l'on ré-embarque. Je discute avec le chef d'escale et lui explique ce que j'ai vu. Je lui explique rapidement le rôle d'un slat et d'un flap lors du décollage et de l'atterrissage, et insiste sur le fait que si ce que j'ai vu, se produit durant ces 2 phases, un décrochage partiel le l'aile droite serait surement difficile à rattraper par les pilotes. La principale préoccupation du chef d'escale était de faire partir cette avion le plus rapidement possible.
En guise d'explication, j'ai le droit à : mais ils ne sont pas suicidaire,... si je pouvais je décollerai avec vous.
Au final, il me dit "Bon si vous ne voulez pas embarquer, cela n'est pas un problème, je fais descendre votre bagage et vous pourrez prendre le prochain vol", il me prend mon talon d'embarquement, je n'y fait pas objection et préfère différé mon départ de 24 heures plutôt que poser mes fesses dans une poubelle. Un technicien grimpe en urgence dans les soutes pour sortir mon bagage et le descend sur le tarmac.
Je tiens à ajouter à ce problème de slat, que deux fuites hydrauliques étaient visible sur l'aile droite, l'avion n'avait semble t'il pas été lavé depuis bien longtemps et la peintures s'écaillaient à plusieurs endroits
Le lendemain je me représente à CDG et leur demande si cet avion fais encore la liaison ce jour. Réponse négative, mais ou est donc passer cet avion? Peut être à l'atelier ;-)))

Générale
Note globale
1 / 5
A bord
Confort
1 / 5
Service
1 / 5
Sécurité perçue
1 / 5
Partager !
Avis utile ?
2
3

Avis les plus utiles sur Paris Charles De Gaulle > Athenes

Par samsim, à propos de Olympic Airlines,
Mise en ligne par Florian de What The Flight, le 9 septembre 2009
Signaler ce contenu

Vous représentez Olympic Airlines et vous souhaitez répondre à cet avis ou être notifié par email lorsqu'un avis est publié sur votre compagnie ? Merci de nous contacter !

3 commentaires RSS Commentaires

anonymous702 a répondu

J'ai connu des problèmes similaires avec Nouvelair basé à Djerba
Une crasse inimaginable, des sièges cassés. Mais, surtout des retards sciemment calculés et organisés durant les vols de nuit, en moyenne de 3 heures, afin de faire décoller et atterrir les avions aux heures nocturnes les plus creuses possibles, afin de payer des taxes d'aéroport MOINS CHÈRES A CES HEURES!

Drummerwax a répondu

Étant adepte de la compagnie depuis tout petit à l'époque où elle s'appelait Olympic Airways (dû à mes origines peut-être?) je trouve certaines critiques inappropriées. Maintenant depuis qu'elle à changé de nom et de propriétaire, peut-être qu'il y a du laisser aller car cette compagnie n'est plus grecque à proprement parlé mais allemande ou je ne sais plus qui l'a rachetée mais bref, les "voyageuses" qui jouent les "techniciennes" de l'air sous prétexte qu'elle ont bouffé des documentaires juste avant l'été qui les font bien flippées et commencent à leurs sortir (ces mêmes documentaires) des termes de pièces qui constituent un appareil sous prétexte de faire de l'audimat en disant que les avions sont ceci ou celà ne représentent pour moi que les pauvres moutons adorés des médias 1ers créateurs de peur ainsi qu'une bonne majorité de journaliste qui en découles afin une fois de plus faire de l'audimat, de l'intox et non de l'information car ce ne serait pas dans un documentaire à la "Capital" ou "Zone Interdite", mais dans un docu consacré à l'aviation que l'on apprendrait véritablement d'où viennent ces pièces et quel est leur rôle. Nous ne sommes pas dans des pays sous développés et par conséquent sous financés au point de laisser voler un appareil dans un état lamentable. Car jusqu'à preuve du contraire, je n'ai pas eu ouÏe dire que l'Olympic s'est écrasé quelque part entre Paris et Athènes.

Sol a répondu

Ce chère Mr ne serait'il pas Anti- Grec par hasard...je cite d'un niveau d'anglais déplorable parce Air France parle un Anglais correct comme le reste de la population d'ailleurs ? Je re-cite "nourriture très mauvaise" au moins vous avez un vrais plat et pas des sandwish comme sur Air France....mais bon on va pas rentrer dans une guerre Greco-Française...mais on peut quand même laissé dire les gens n'importe quoi sur prétexte que la Grèce est en crise !!!

Ajouter un commentaire

Consulter les avis sur Olympic Airlines