First class QR contre Etihad : score 2-3

Avis de BTA sur le vol Qatar Airways QR037 entre Doha et Paris Charles De Gaulle du 07/09/2014 en Première
BTA QR / QTR DOH / CDG
Cet avis relate une expérience vécue il y a plus de 3 ans. Les notations ne sont pas utilisées pour le calcul de la note globale.

Beaucoup de changements chez Qatar Airways en ce moment...

Le nouvel aéroport de Doha a ouvert il y a quelques mois... Pendant les premiers mois rien n'était encore prêt, ce qui m'avait fait choisir une autre compagnie du Golfe pour mes précédents voyages, à savoir Etihad.

L'aéroport commence a être operationnel et je suis accueilli au débarquement de mon précédent vol par une hôtesse qui va me guider à travers le filtre sécurité en priorité jusqu'au salon.

Le salon First n'est malheureusement toujours pas ouvert (tant pis, pas de Jaccuzi comme dans l'ancien salon First du premium terminal). Ce salon est vraiment gigantesque et propose plusieurs zones avec différents designs et services. Douches spacieuses, service à la place au petit déjeuner, food and beverage de très bonne qualité, surtout au niveau du champagne avec du Krüg et du Lanson Gold. Là on est presque au niveau d'une First. Par contre le wifi est assez aléatoire.

Embarquement dans l'A340-600 qui m'amènera à Paris. Priorité absolue pour les Pax First. Le nouvel aéroport permettant de garer les appareils au contact, il n'y a plus le petit tour de piste en BMW7...

A bord service impeccable avec le traditionnel accueil au café arabe. Tout le service et les échanges sont personnalisés : aucune annonce durant le vol, à part les consignes de sécurité sur l'IFE. Les repas sont à la demande avec au menu du caviar et du Krüg! La trousse de confort a été améliorée elle propose désormais des produits Armani plus complets que les précédents Dior. Le gel douche servira néanmoins à une autre occasion car il n'y a pas de douche à bord !

La cabine est un peu dépassée bien que les sièges soient spacieux, confortables, et assurent quand même un sentiment de privacy.

Un voucher "n•1" est donné au débarquement, ce qui permet de passer rapidement l'immigration à CDG1, comme d'habitude avec Qatar les bagages arrivent rapidement et les priorités respectées.

Aéroport DOH : 1 point pour QR
Salon : 1 point pour EY
Service à bord : 1 point pour QR
A340-600 : 1 point pour EY
Aéroport CDG : 1 point pour EY

Léger avantage pour Etihad pour ces vols en First réalisés en été 2014, et les produits promettent encore de s'améliorer avec le lancement des A380 des 2 compagnies ainsi qu'avec l'ouverture prochaine de leurs nouveaux salons First.

Le produit Qatar Airways me semble quand même mieux équilibré (pas de gros point noir). En business ma préférence va à Qatar.

Générale
Note globale
5 / 5
Rapport qualité / prix
5 / 5
Au sol
Enregistrement et embarquement
5 / 5
Gestion des bagages
5 / 5
A bord
Confort
4 / 5
Service
5 / 5
Nourriture
5 / 5
Partager !
Avis utile ?
7
0
Par BTA, à propos de Qatar Airways, , près de Paris, Île-de-France, France, via son mobile
Mise en ligne par HappyFlight, le 2 mars 2015, voir la version originale
Cet avis a été consulté 92 fois
Signaler ce contenu

Vous représentez Qatar Airways et vous souhaitez répondre à cet avis ou être notifié par email lorsqu'un avis est publié sur votre compagnie ? Merci de nous contacter !

  • La mascotte du nouveau DOH
  • Lounge business a Doha
  • Une autre zone du salon, on aime ou pas le design
  • Ce salon est vraiment grand
  • Les toilettes du salon
  • L'un des deux restos du salon
  • Au bar
  • Les deux sièges centraux en First
  • Caviar Oscietre ses condiments et cuillère en nacre fournie

2 commentaires RSS Commentaires

AirNapoleon a répondu

Bonne analyse. Pour avoir aussi repris Qatar dernièrement, en Business et First, je serai plus direct sur la situation au sol : c'est un gros point noir, voire un point bloquant. Salon à Paris minable pour un an encore ; correspondance à Doha inutilement complexifiée avec un screening bagage lent, bruyant, sans vrai fast track ; salon à Doha bondé aux heures clés ; gestion aléatoire des bagages (pas de respect du tag priorité, bagage reçu détruit et personne pour aider...). Mais surtout l'organisation au sol est rendue inefficace et fatigante par l'obligation de tout décider à Doha. Pour un upgrade avec qpoints : appeler Doha. Pour un bagage détruit : voir le superviseur qui va appeler Doha ; pour une régularisation de miles : appeler le service clients qui va appeler Doha ; pour poster une carte postale affranchie à DoH : aller au salon à Doha qui appeler un autre service à Doha pour conclure que c'est trop risqué donc pas possible ; etc.
Bref, tant que la compagnie n'aura pas décentralisé les responsabilités, Etihad me semble plus souple, avec le service chauffeur, l'excellent salon à Paris et un lemon-mint tellement meilleur.

L'auteur de l'avis a répondu

Bonjour AirNap,
La situation au sol (aéroport et services annexes) peut être aussi nulle chez EY que chez QR, d'après mes différentes expériences. Heureusement ce n'est pas le cas tout le temps.
Salon à Paris : bien sûr il est difficile de rivaliser avec le salon EY de CDG, où l'on est reconnu dès lorsque l'on y entre! Je suis moins sur que QR aura vraiment un salon l'an prochain (ça fait des années que la réponse est "peut être l'an prochain !"). L'aéroport de AUH est pour moi un gros point noir, certainement autant que l'ancien de DOH, mais le Premium Terminal était génial, et leur nouvel aéroport est désormais ouvert.
Régulariser ses miles, ça peut prendre du temps avec QR sur des dossiers "compliqués" (typiquement sur des billets upgradés) mais ça finit par fonctionner lorsqu'on envoie une copie de billet First sur une autre compagnie. Sur EY j'ai fini par abandonner.
Utiliser ses miles : c'est compliqué sur QR pour avoir un U/G et celà nécessite un coup de fil à Doha même si l'inventaire le permet, mais c'est plus compliqué sur EY : certes son programme offre la possibilité de prendre des billets sur des compagnies hors "alliance" (American, Asiana etc) mais là il faut au moins 10 coups de fils avant de tomber sur quelqu'un de compétent...
Sur la livraison des bagages à CDG, QR a toujours scrupuleusement respecté les priorités, EY dans moins de la moitié des cas...
Heureusement ces compagnies offrent quand même de nombreux points positifs au sol montrant qu'elles savent s'adapter : quelques exemples : à commencer par des hôtesses qui finissent par nous reconnaître et parler et agir librement, accès au salon First avec des invités théoriquement non autorisés, descente de l'avion pour aller faire des achats au Duty Free lors d'une escale (même vol/appareil) alors que la procédure prévoit que les passagers en continuation restent dans l'appareil, accompagnement et accueil en porte proposé spontanément alors que ce n'est pas la procédure, attribution de deux limos, une pour les passagers, l'autre pour les bagages. Et j'en oublie certainement...

Ajouter un commentaire

Consulter les avis sur Qatar Airways