Le vol ne s'est pas mal terminé grâce au pilote.

Avis de Prachya sur le vol Qatar Airways QR830 entre Doha et Bangkok du 07/01/2016 en Economie plus
Prachya QR / QTR DOH / BKK
Cet avis relate une expérience vécue il y a plus de 2 ans.

Escale à Doha venant de Paris CDG.

Personnel adorable comme à bord. Sourire et amabilité. Même aux toilettes un employé vous indique où prendre le papier pour vous essuyer les mains. Pendant qu'un valet d'un émir du désert attend la sortie de son maître, un aigle sur la main. Avec la Qatar vous ne pourrez pas voler avec votre chien ou votre chat. Avec votre aigle c'est possible. Édit Piaf chantait le blouson de motard avec un aigle sur le dos. Ici c'est un vrai et sur la main.

Devant chaque panneau d'affichage des vols il y a un employé pour éventuellement vous renseigner.

La jeune femme qui me voit venir acheter une seconde bouteille d'eau une heure après la première me lance un chaleureux "welcome back".

Il y a une évidente volonté de la part des Qataris d'avoir le meilleur aéroport du monde.

À l'embarquement l'employé fait la moue et édite une nouvelle carte. J'ai bénéficié d'un surclassement en premium. J'embarque donc en premier avec les enfants et les classe affaire. Au pont supérieur.

Avion flambant neuf. Lorsque je m'assieds j'ai l'impression d'être le premier à le faire. La télécommande a un fil : pas comme dans le premier A380 de la Qatar dans lequel je suis monté il y a quelques mois. Des disparitions ont dû avoir lieu.
1m58 et 47 kg : aucun problème de place !

Excellent service et personnel adorable. Au cours du vol le chef de cabine me demande si je vais bien car il sait que je souffre d'insuffisance rénale, me dit-il.

Excellente nourriture comme d'habitude.

Annonces faites en temps et en heure.

Avion neuf : tout fonctionne bien, clim et éclairage. Je suis au dernier rang contre une cloison et, malgré tout, je peux incliner mon siège. Tout est parfait.

Au moment d'atterrir à Suvarnabhumi la visibilité est nulle. Il y a des turbulences si fortes et bruyantes que le bruit me fait croire que les roues ont touché la piste. En fait le pilote fait une remise de gaz. Obscurité à l'extérieur et à l'intérieur. Les blocs des sorties de secours s'allument trois fois. Bon... merci... On connait le chemin... On a bien compris...

La jeune femme qui est à ma gauche est toute blanche. Son compagnon lui tient la main. Je lui explique que j'en ai vu d'autres en avion privé. Et qu'il y a toujours du carburant en réserve pour attendre la fin des turbulences ou se dérouter.

Et que pour la visibilité Survanabhumi est équipé d'un ILS (instrument landing system). Et que nous sommes tout près d'une sortie de secours. Et qu'en cas d'évacuation il y a beaucoup moins de monde au pont supérieur qu'au pont inférieur.

Je n'ai jamais vécu un atterrissage aussi doux en A380 qui est un avion très lourd.

Merci Monsieur le pilote : vous êtes un as.

Je récupère facilement ma valise.

Pour le léger retard, de toutes façon le chauffeur qui devait m'attendre à la porte n°3 des arrivées n'était pas encore là.

Générale
Note globale
5 / 5
Rapport qualité / prix
5 / 5
Au sol
Enregistrement et embarquement
5 / 5
Gestion des bagages
5 / 5
A bord
Confort
5 / 5
Service
5 / 5
Sécurité perçue
5 / 5
Nourriture
5 / 5

Photos du vol

Partager !
Avis utile ?
3
0

Opinions les plus lus sur Qatar Airways

Par Prachya, à propos de Qatar Airways, , près de Thailand, via son mobile
Mise en ligne par Nicolas, le 11 janvier 2016, voir la version originale
Cet avis a été consulté 274 fois
Signaler ce contenu

Vous représentez Qatar Airways et vous souhaitez répondre à cet avis ou être notifié par email lorsqu'un avis est publié sur votre compagnie ? Merci de nous contacter !

Ajouter un commentaire

Consulter les avis sur Qatar Airways