Du moyen et du très bon

Avis de AirNapoleon sur le vol Qatar Airways QR945 entre Bali et Doha du 17/02/2014 en Business
AirNapoleon QR / QTR DPS / DOH
Cet avis relate une expérience vécue il y a plus de 3 ans. Les notations ne sont pas utilisées pour le calcul de la note globale.

Après un premier segment plutôt décevant entre Denpasar et Singapour, une escale technique pénible à Changi et un décollage en demi-teinte, le vol s’est déroulé sans encombre et l’équipage s’est attelé à produire un service au niveau d’excellence qu’on connaît en général chez Qatar.

Le premier segment, avec un repas sans beaucoup de choix servi sans nappe ni sourire, est sans doute un peu trop court pour assurer une bonne prestation, malgré que la cabine business ne compte que 24 sièges. Certes il y a du champagne. Certes le siège business du B777-300 bénéficie d’un pitch quasi infini (espacement de quatre hublots entre chaque siège), d’un très grand écran et du bac de rangement (dans le bas du siège avant) que j’apprécie beaucoup. Mais l’ensemble du vol a manqué de charme, avec pour image d’accueil l’IFE bloqué sur Sandra Bullock flottant dans un interminable monologue spatial puis l’intégrale du film de sécurité en anglais et en arabe (Gravity comme les consignes de sécurité Qatar mériteraient d’être diffusés en fast forward), et pour repas un mix indigestes de chinoiseries. Pourtant, j’étais parti pour être content, l’hôtel à Bali ayant assuré un service d’accompagnement à l’aéroport de grande qualité (port de bagages, aide aux formalités – rappelons qu’il faut prévoir 150.000 roupies pour payer les taxes d’aéroport) et glissé discrètement dans mon bagage cabine un petit cadeau (assortiment de thé, café et chocolat de Bali) que j’ai découvert en entrant dans l’avion.

Changi est d’habitude un aéroport agréable, avec une multitude de services, dont ses célèbres jardins (cactus, enchanted, orchid, sunflower et butterfly gardens), sa piscine, ses cinémas gratuits… Si vous devez y passer, prévoyez un peu temps. Une escale technique de moins d’une heure au milieu de la nuit y est donc particulièrement frustrante, puisqu’on passe surtout son temps à refaire les contrôles de sécurité et à ré-embarquer.

Pour le vol entre Singapour et Doha, les choses s’annonçaient également mitigées. IFE en panne, rebooté sans cesse (sauf pendant l’intégrale des consignes de sécurité, bis et rebis), veilleuses imposées en mode spot gestapo (pas moyen de les éteindre dans toute la cabine business pendant les 40 premières minutes de vol) et quelques turbulences un peu fortes pour décoller. Mais finalement le vol s’est bien déroulé, avec son dîner sur demande (des en-cas : soupe, sandwiches, fromage, fruits… on peut en prendre autant qu’on veut) et ses condiments présentés séparément. Puis un bon repos, sur un siège full flat confortable, dans un pyjama Qatar Business agréable, avec des écouteurs compensateurs de bruit efficaces. Et enfin un service complet au petit déjeuner, avec beaucoup de classe et une mousse très réussie pour le cappuccino (ce qui prouve s’il est nécessaire à ceux qui voyagent avec des compagnies prétentieuses mais dépassées qu’il n’y a pas que l’absence de pain chaud qui les différencient des meilleures compagnies).
Comme toujours, le vol s’est terminé par une séquence de pub aussi répétitive que les consignes de sécurité. Mais en contrepartie il n’y a pas de publicité au démarrage des films sur l’IFE…

Pour la suite après Doha jusqu’à Paris, je vous laisse lire par exemple un récent avis de la BTA.

Générale
Note globale
4 / 5
Rapport qualité / prix
5 / 5
Au sol
Enregistrement et embarquement
4 / 5
A bord
Confort
5 / 5
Service
4 / 5
Sécurité perçue
4 / 5
Nourriture
3 / 5
Partager !
Avis utile ?
4
0
Par AirNapoleon, à propos de Qatar Airways, , près de Paris, Île-de-France, France
Mise en ligne par HappyFlight, le 24 février 2014, voir la version originale
Cet avis a été consulté 188 fois
Signaler ce contenu

Vous représentez Qatar Airways et vous souhaitez répondre à cet avis ou être notifié par email lorsqu'un avis est publié sur votre compagnie ? Merci de nous contacter !

  • Arrivé dans l'avion, je découvre un cadeau glissé dans mon bagage cabine par les équipes de...
  • Consignes de sécurité, bis et rebis, avec Mr Steward et son gilet gonflés
  • Plateau-repas sans conviction, pour un mix pas très bien assorti
  • Escale technique à Changi, qui mérite sa réputation d'excellence et de confort, avec toutes sortes...
  • Démarrage difficile sur le second segment
  • Apéritif qatari : la prochaine fois je demande les nuts...
  • En cas du dîner, avec choix de condiments présentés séparément
  • Il y a quand même un sacré écart entre la table de service de Qatar et la cantinière d'Air...
  • Petit déjeuner en altitude
  • Cappuccino, et mousse juste comme il faut

Un commentaire RSS Commentaires

Ajouter un commentaire

Consulter les avis sur Qatar Airways