Dîner aux chandelles en altitude

Avis de AirNapoleon sur le vol Turkish Airlines TK91 entre Seoul Incheon et Istanbul du 01/09/2014 en Business
AirNapoleon TK / THY ICN / IST
Cet avis relate une expérience vécue il y a plus de 3 ans. Les notations ne sont pas utilisées pour le calcul de la note globale.

Il y a des passagers qui recherchent dans un billet business la garantie d'arriver à destination un peu moins courbaturés qu'en voyageant en cabine économique. Et avec un peu de chance le repas sera moins mauvais, il y aura du bon vin et l'écran sera plus grand. Il y a des compagnies qui répondront à cette attente, satisfaisant ainsi ceux qui trouvent que la business c'est tellement moins pire que l'éco, mais malheureusement tellement plus cher pour seulement un peu plus de place.

Turkish Airlines, du moins pour ce vol Séoul Istanbul, a une approche différente, celle qui pour moi distingue une véritable offre de voyage d'un simple service de transport.
Ils ne vendent pas le passage de A à B - ou plutôt de ICN à IST - dans des conditions meilleures qu'en éco et moins bonnes qu'en first, mais une expérience culinaire, culturelle, conviviale, plutôt luxueuse et novatrice, à vivre dans le temps nécessaire à se déplacer.

Ainsi mon vol est devenu une soirée resto aux chandelles avec chef cuistot et ambiance musicale, puis un ciné grand écran et un (presque... on est quand même dans un avion) bon lit.

Ca ne tient pas qu'à la qualité des mets : il y a quelques mélanges turcs que je n'ai pas trop aimés, comme au restaurant il y a des plats qu'on préfère et d'autres qui déçoivent. Ca n'est pas dans la taille du siège ou la couleur de son revêtement (même si on bénéficie d'un espacement maximal entre les rangées) qui obnubile désormais les compagnies européennes en retard sur ce point. Ce n'est pas non plus dans la débauche de luxe ou de classe dans laquelle s'engouffrent les compagnies du Golfe. C'est dans le soin apporté aux détails.

Détails dans l'organisation du service : la serviette et le bonbon avec l'apéritif de bienvenue, le stylo offert pour la prise de commande du contenu du plateau du petit déjeuner, entièrement personnalisable, les coffres à bagages fermés en tenant le clapet afin qu'ils ne claquent pas bruyamment mais se posent doucement, l'oreiller, le matelas et la couverture apportés juste quand il faut et sans emballage plastique, la bouteille d'eau remplacée dès qu'elle est vide, la présence d'un personnel navigant derrière le bar en permanence en cabine. Les petits défauts qui peuvent gâcher un vol sont ce soir maîtrisés, corrigés par une équipe ultra attentive, et pourtant naturelle et détendue.

Multitude de détails dans la présentation des plats et l'ambiance associée. Le plus visible : la coiffe du chef en cabine. Le plus réussi : les bougies (électriques) sur chaque table et l'éclairage adapté pour une ambiance vraiment différente du repas en avion. Et la logistique suit : vaisselle très recherchée, choix de pains chauds et de sauces, vaste carte des boissons avec en plus de nombreux thés chauds et glacés. Mais aussi coussin dur pour s'asseoir dans le siège différent de l'oreiller pour dormir, grand écran et bons écouteurs pour profiter d'un film ou choix musical accompagnant le repas, siège complet (avec l'appuie-tête, le repose-jambes et l'ottoman, avec la fonction massage, avec les commandes indépendantes pour chaque partie du siège au-delà des positions assises et couchées).

On retiendra la coupelle sous la serviette chaude, le siège 2-2-2 avec un pitch énorme et un vrai décalage de la rangée centrale car elle comporte un bar à l'avant de la cabine, les deux rangements sous l'ottoman (dont un pour les chaussures), l'originalité des salière/poivrière (en porceleine quand elles sont désormais en plastique presque partout), le très beau chariot des desserts (qui n'est pas un chariot de rangement avec ses parois bleues et ses attaches!) et le service à thé.

On oubliera les turbulences pendant les trois premières heures de vol, l'absence de cérémonial des couverts (au contraire il faut les déballer de la serviette puis d'une pochette) et le salon à Incheon (triste et sans intérêt). Sur ce dernier point le salon à Istanbul, sur deux étages avec ses différents espaces thématiques nourriture, média (plusieurs chaînes on choisit le son sur le casque sans fil) et activités (billard, enfants, grand prix...) ne déçoit pas.

Pour le vol qui a suivi entre Istanbul et Paris, dans un A330 identique, le service fut banal quoique bon avec un coussin tout petit, un plateau standardisé, de la vaisselle moins raffinée (salière en plastique) et un chef un peu maladroit.

Générale
Note globale
5 / 5
Rapport qualité / prix
5 / 5
Au sol
Enregistrement et embarquement
3 / 5
Gestion des bagages
4 / 5
A bord
Confort
5 / 5
Service
5 / 5
Sécurité perçue
4 / 5
Nourriture
4 / 5
Partager !
Avis utile ?
17
0

Opinions les plus lus sur Turkish Airlines

Par AirNapoleon, à propos de Turkish Airlines, , près de France, via son mobile
Mise en ligne par HappyFlight, le 9 septembre 2014, voir la version originale
Cet avis a été consulté 860 fois
Signaler ce contenu

Vous représentez Turkish Airlines et vous souhaitez répondre à cet avis ou être notifié par email lorsqu'un avis est publié sur votre compagnie ? Merci de nous contacter !

  • Turkish
  • Cabine Business
  • Dîner aux chandelles
  • Chef à bord
  • Nuit tout confort
  • Boisson d'accueil
  • Bonbon de bienvenue
  • Prise de menu petit déjeuner
  • Apéritif
  • Entrée et chandelle
  • Soupe et chandelle
  • Plat aux chandelles - j'adore le sel/poivre
  • Chariot fromages et desserts
  • Fromage et tiramisu
  • Service à thé - vaisselle très travaillée
  • Pitch et ottoman
  • Version lit
  • Petit déjeuner
  • Petit déjeuner suite
  • Trousse confort
  • Contenu de la trousse
  • IFE réservé aux parisiens
  • Cabine Business
  • Bienvenue au salon TK à IST
  • Chef au salon
  • Salon sur deux étages
  • Billard au salon

Ajouter un commentaire

Consulter les avis sur Turkish Airlines