Très bon vol dans l'ensemble, malgré du retard.

Avis de Dorian33 sur le vol Turkish Airlines TK1390 entre Bordeaux et Istanbul du 26/12/2014 en Economie
Dorian33 TK / THY BOD / IST
Cet avis relate une expérience vécue il y a plus de 3 ans. Les notations ne sont pas utilisées pour le calcul de la note globale.

Je suis revenu hier d'une semaine de vacances en Turquie.
Je vais ici donner mon avis sur le vol aller, Bordeaux-Mérignac -- Istanbul-Atatürk, opéré par Turkish Airlines en A321. (Vol TK1390)

On part de la maison à 11h45, le trajet prend à peu près 25 minutes, et le vol doit décoller à 14h20.
On arrive donc à l'aéroport à 12h10, et nous nous dirigeons sans peine vers la longue queue qui mène aux 4 comptoirs d'enregistrement Turkish Airlines.

Un quart d'heure plus tard, nos bagages étaient enregistrés.

Nous nous sommes donc dirigés vers les contrôles de sécurité pour être tranquilles. Aucun problème, peu de monde, donc ça va vite.

On passe par le Duty Free, on regarde, puis on se dirige vers la salle d’embarquement, et on se trouve des sièges.

Je sais que le planning est le suivant :
Notre avion fait d’abord le vol retour IST-BOD et il doit arriver à 13h30 heure française. (Vol TK1389)
Puis il repart de BOD pour aller à IST à 14h20.

Je vois sur FlightRadar24 que notre avion doit arriver avec un quart d’heure de retard, et que, même lorsqu’il arrive à l’heure, il repart en retard.

Je m’attends donc à au moins un quart d’heure de retard. Pendant ce temps, je prends des photos des avions que je vois passer.

L’avion arrive finalement avec dix minutes de retard, à 13h40.

Les services au sol se mettent en place, les passagers débarquent, le fret et les bagages sont déchargés, le catering arrive, l’avion est "refuelé", puis du fret et nos bagages sont chargés.

Nous embarquerons finalement à 14h20, l’heure prévue de décollage, sans aucune annonce ou excuse.

L’embarquement était assez chaotique, puisqu’il ne s’est pas déroulé par groupe (A ou B), selon si on est à l’avant ou l’arrière de l’appareil, comme prévu.

Nous prenons place dans l’A321, déception, pas d’IFE cette fois-ci, seulement quelques écrans indiquant notre position au plafond. Pas de chance, celui au-dessus de notre rang avait une luminosité très faible, il fallait donc se contorsionner pour réussir à voir ou lire quelque chose.

Une paire d’écouteurs dual-pin nous attendait sur notre siège. Je les ai donc branchés à l’accoudoir. Le pitch est suffisant, le siège est relativement confortable.

Bref, les annonces de bienvenue et de sécurité sont faites.

Le pushback a lieu, puis la mise en route des moteurs. On démarre le roulage, puis on s’envole (enfin) à 14h52 (32 minutes de retard).

Je lance la musique, je m’arrête sur la station 6 qui passe (pour moi) de la bonne musique (de la musique que j’apprécie, relativement récente qui plus est).

Le Turkish Delight de bienvenue (loukum) est très vite distribué, il est d’ailleurs très bon. Puis arrivent les boissons, le choix est très varié (jus d’orange, jus de pomme, Pepsi, vin blanc, vin rouge, Vodka, Whisky ou encore bière…).

Pour ma part, ça sera un jus d’orange : il est très bon, c’est un vrai jus de fruit frais.

Avant que je n’ai eu le temps de finir mon délicieux jus d’orange, les plateaux repas arrivent : on me propose du bœuf ou du poulet. Je choisis le poulet (nous avons eu de la chance, car le rang juste derrière, ils n’avaient plus le choix parce qu’il ne restait que du poulet).

Le plateau est complet, mais ce n’est pas très pratique car on manque un peu d’espace pour manger.
En entrée, nous avons eu des haricots blancs à la sauce tomate.
En plat, j’ai donc eu un filet de poulet grillé accompagné de riz et de petits légumes. En dessert, nous avons eu une petite part de gâteau.

Le plateau contenait aussi, de vrais couverts (fourchette, couteau, cuillère), une serviette en papier, de l’eau, une barquette de beurre, une barquette de fromage frais salé et un sachet de biscuits secs au blé complet. On a aussi eu droit à un bon petit pain chaud.

J’ai donc marié le pain avec le beurre, et les biscuits avec le fromage.
Je n’ai pas aimé l’entrée, bien que je l’ai goûtée, car je n’aime pas les haricots blancs (c’est donc mon père qui s’en est occupé ; pas de gaspillage chez nous !).
Tout le reste était délicieux.

Une fois ce délicieux repas fini, le chariot des boissons revient, mais cette fois-ci, nous avons le choix entre un thé et un café.

N’aimant pas le café, je choisis donc un thé. On me propose du sucre, j’accepte avec plaisir, n’étant pas non plus un grand adepte du thé, bien que je m’y sois habitué pendant ma semaine de vacances en Turquie. (mais je n’étais pas censé le savoir…)

Le vol se passe sans encombre, nous assistons à un magnifique coucher de soleil, l'équipage était très agréable.

Annonce de descente.

Nous atterrissons finalement à l’aéroport international d’Istanbul-Atatürk à 19h10.

Mais ce n’est pas fini : nous dégageons la piste et entamons le roulage jusqu’à notre porte. Une musique d’ambiance orientale est lancée. Puis, pour on ne sait quelle raison, on s’arrête pendant 10 minutes au milieu d’un taxiway, avant de reprendre le roulage pour enfin arriver à notre destination finale à 19h30.

Le débarquement commence à 40.

Nous voilà au chaud dans l’aéroport. Passage par les toilettes, puis on marche dix minutes pour nous mettre dans une longue, très longue queue pour passer la douane.
15 minutes plus tard, on passe, le douanier n’est pas particulièrement agréable. N’ayant pas de passeport, je présente ma carte d’identité, il me fait remplir un papier (nom, prénom, nationalité, sexe, numéro de carte d’identité) sur lequel il tamponnera la case « Entrée ».

On va récupérer les bagages, pas d’attente à ce niveau-là ; il ne restait plus qu’une dizaine de bagages en circulation sur le tapis ! On avait tellement attendu à la douane !

On se dirige vers la sortie, en passant au milieu du duty free, on change un peu d’argent, on prend un taxi pour l’hôtel.

Voilà que se termine mon avis sur ce vol ! :)

Générale
Note globale
5 / 5
Rapport qualité / prix
4 / 5
Au sol
Enregistrement et embarquement
3 / 5
Gestion des bagages
5 / 5
A bord
Confort
4 / 5
Service
4 / 5
Sécurité perçue
5 / 5
Nourriture
5 / 5
Partager !
Avis utile ?
9
0

Opinions les plus lus sur Turkish Airlines

Par Dorian33, à propos de Turkish Airlines,
Mise en ligne par HappyFlight, le 4 janvier 2015, voir la version originale
Cet avis a été consulté 233 fois
Signaler ce contenu

Vous représentez Turkish Airlines et vous souhaitez répondre à cet avis ou être notifié par email lorsqu'un avis est publié sur votre compagnie ? Merci de nous contacter !

  • En vol !
  • En vol !
  • En vol !
  • Le loukoum (ou Turkish Delight) de bienvenue
  • L'emballage du Turkish Delight
  • En vol !
  • En vol !
  • Vue d'ensemble du plateau repas
  • Vue d'ensemble du plateau repas
  • Photos du vol #10
  • Le plat principal
  • L'entrée (désolé pour la photo floue)
  • Le beurre
  • Un biscuit sec
  • Le fromage (déjà entamé, j'avais oublié :3)
  • Le gâteau (pareil que pour le fromage, je suis trop gourmand :3)
  • Le thé, accompagné de la cuillère, de la serviette et du sucre !
  • Début du coucher de soleil
  • Gel sur le hublot
  • Suite du coucher de soleil
  • Coucher de soleil, ma plus belle photo !
  • La nuit tombe
  • La nuit tombe - bis
  • A l'aéroport de Bordeaux, les avions cargo (CargoAir, entre autre)
  • Notre carrosse s'avance à Bordeaux, avec 10 minutes de retard.
  • Gros plan sur le thé
  • Coucher de soleil
  • Une autre photo du coucher de soleil
  • Le carrosse à la porte, avec tous les ground services autour
  • Le carrosse à la porte, avec tous les ground services autour - bis
  • Dans l'avion, au sol, à Bordeaux.

5 commentaires RSS Commentaires

L'auteur de l'avis a répondu

Bonjour @francoiscc,

Absolument pas :D
Il suffit tout d'abord de se rendre sur leur site web : http://www.turkishairlines.com/en-int/tr...
"The Planet digital system and individual touch-screens are used for in-flight entertainment on our international flights on B777, A330, B737-900, A340 and some A321 & B737-800 aircraft. Depending on the type of aircraft, passengers may choose their program either on their touch-screen or by using the remote control device attached to their seat."
Puis d'attendre l'avis de mon vol retour dans le TC-JSE.

Non, plus sérieusement : quelques 738 et 321 sont équipés d'IFE chez Turkish Airlines.
Puisque j'ai eu un IFE dans le 321 TC-JSE au retour ^^

A-PAU a répondu

bonjour,

Bon beh j'ai plus qu'a prier pour avoir un IFE! je vais prendre le même vol au printemps! Ce devrait-être un 737-800 ou 900, les chances sont de mon côté! Au moins je suis rassuré que les notes soient aussi hautes.

Ajouter un commentaire

Consulter les avis sur Turkish Airlines