Un très bon vol avec TK !

Avis de Dorian33 sur le vol Turkish Airlines TK1389 entre Istanbul et Bordeaux du 02/01/2015 en Economie
Dorian33 TK / THY IST / BOD
Cet avis relate une expérience vécue il y a plus de 3 ans. Les notations ne sont pas utilisées pour le calcul de la note globale.

La semaine de vacances à Istanbul est désormais terminée.

Nous sommes le vendredi 2 janvier, il est 8 heures.

Nous nous trouvons à la réception de l’hôtel, et demandons au réceptionniste d’appeler un taxi, qui arrivera 5 minutes plus tard.

Nous nous rendons donc à l’aéroport International d’Istanbul-Atatürk, ou IST.

Le chauffeur de taxi nous demande qu'elle est notre compagnie aérienne, nous répondons donc Turkish Airlines. Il nous dépose alors à la bonne entrée. Il est 08h35.

Nous rentrons dans le hall, et nous devons déjà passer des contrôles de sécurité.

Nous devons donc déposer notre sac à dos, notre valise, ainsi que les ceintures, téléphones portables, portefeuilles, manteaux, écharpes et autres trucs du genre, puis nous passons le portique.
Ça ne sonne pas, pas de problème.

Nous sommes désormais bien à l’intérieur de l’aéroport.

Nous avons découvert durant notre semaine de vacances que ce genre de contrôles était assez courant, pour rentrer dans un centre commercial, par exemple.

Nous cherchons notre vol, en l’occurrence le vol TK1389, d’Istanbul à Bordeaux, opéré en A321, sur les écrans. Le décollage est prévu à 10h45 heure locale.
Nous apprenons donc que nous pouvons nous enregistrer dans les zones de check-in A et B, soit approximativement une trentaine/quarantaine de comptoirs d’enregistrement.
(Voir photo 1)

Nous nous mettons dans une queue, notre tour vient 10 minutes plus tard.

Une fois ceci fait, nous passons par les toilettes, puis passons la sécurité – pas de problème – puis la police aux frontières – pas de problème non plus.

Nous passons par la zone Duty Free, qui est immense, visitons des boutiques, et à notre grand étonnement, bien que nous soyons en Turquie et que la monnaie nationale soit la livre turque (TL), certaines boutiques n’affichent des prix qu’en euros.

5 minutes avant l’heure prévue d’embarquement, nous parcourons une grande partie de l’aéroport (comme à l’aller, mais dans l’autre sens) pour nous rendre à notre porte, la 301.
(Voir photo 2)

Voici quelques photos d'avions prises depuis la porte et ses alentours !
(Voir photos 3, 4, 5, 6 et 7)

Nous patientons, puis, avec 10 minutes de retard, la file commence à avancer et les billets sont contrôlés.

Nous montons ensuite dans un bus qui nous amène au pied de l’avion, puis, la très grande majorité des passagers choisissant de monter par l’escalier à l’avant de l’appareil, nous choisissons, accompagnés dans notre choix d’une dizaine de passagers, de monter par l’arrière.

L’accueil est chaleureux, et, à ma grande surprise, je découvre des IFE ! Une première pour mon 22ème vol!

Je m’installe dans le siège 25B, pas de surprise, les écouteurs dual-pin m’attendent.
(Voir photo 8)

Je prend quelques photos des avions qui nous entourent :
(Voir photos 9, 10 et 11)

Et il y a beaucoup de trafic :
(Voir photo 12)

Je découvre l’IFE avec un grand enthousiasme.
(Voir photo 13)

L’annonce de bienvenue à bord étant faite, le pushback commence, tout comme la présentation de la sécurité à bord. Viennent ensuite la mise en route des moteurs et le roulage.

Nous décollons finalement à 11h05, soit avec 20 minutes de retard.

10 minutes après le décollage, l'équipage nous distribue un loukoum (ou Turkish Delight) de bienvenue :
(Voir photo 14)

15 minutes après le décollage, l’équipage nous distribue la carte :
(Voir photo 15)

On a le choix entre deux menus ; l’entrée et le dessert restent les mêmes, seuls les plats diffèrent.

En entrée, nous avons de l’houmous, une préparation épicée à la tomate ainsi qu’une olive noire.
En plat principal, nous avons le choix entre un blanc de poulet grillé, accompagné de brown sauce, polenta au parmesan et légumes sautés ; ou un filet de saumon, accompagné de purée de pommes de terre et de légumes.

Et en dessert, nous avons eu droit à une mousse au nougat, avec de la crème.
(Voir photo 16)

Il est précisé en bas que nous avons droit à du pain frais.
(Voir photo 17)

J’ai vite choisi mon menu : pas d’hésitation, je prends du poulet.
(Voir photo 18)

Le chariot des boissons fraîches arrive une vingtaine de minutes après le décollage.

Là, le choix est vaste : Whisky, Gin, Vodka, Raki, Bière (Tuborg, Efes Pilsen), jus d’orange frais, jus de tomate, limonade à la menthe fraîche, Coca Cola, Coca Cola Light, eau…
(Voir photo 19)

Je choisis, comme à l’aller, du jus d’orange.
Il est toujours aussi bon, pas de déception !

5 minutes plus tard, les repas arrivent, je demande donc du poulet.

Voici une vue d'ensemble du plateau :
(Voir photo 20)

Une fois de plus, comme à l’aller, nous avons eu de la chance puisque notre rang a été le dernier à avoir le choix entre le saumon et le poulet.
Après, il n’y avait plus de saumon.

Le repas est toujours très bon, bien que l’étant un peu moins qu’à l’aller. Il y a toujours, comme à l'aller, les crackers, le fromage et le beurre :
(Voir photo 21)

Voici toutes les fonctionnalités de l'IFE :
(Voir photos 22, 23, 24, 25 et 26)

La télécommande est la suivante :
(Voir photos 27 et 28)

J’ai testé toutes les fonctionnalités de l’IFE : j’ai regardé des séries, joué à des jeux, regardé la carte du vol, et j’ai même testé l’appel d’un siège à un autre : j’ai passé 5 minutes à comprendre d’où sortait le son et où il fallait parlait. La télécommande de l’IFE se tient en fait comme un téléphone x)
Il suffit de taper le numéro du siège que l’on veut appeler, puis (tout simplement !) d’appuyer sur « Appeler ».
(Voir photo 29)

La fonctionnalité en elle-même est intéressante, mais la qualité du son était médiocre ; il était donc très difficile de comprendre ce que son correspondant voulait dire.

Bref, le reste du vol s’est déroulé sans encombre.
(Voir photos 30, 31, 32, 33, 34 et 35)

Début de la descente, nous atterrissons finalement très délicatement à Bordeaux-Mérignac (BOD) à 13h15, soit 15 minutes d’avance sur le planning !

Le débarquement débute dix minutes plus tard.

Un ERJ-170 de HOP! (désolé pour les lignes noires qui étaient sur la vitre :/) :
(Voir photo 36)

Notre 321 TC-JSE vu sous un autre angle :
(Voir photo 37)

Les bagages se sont fait attendre une belle demi-heure, en revanche. Le tapis s’est arrêté à plusieurs reprises avant de redémarrer avec de nouveaux bagages.
Je ne vous dis pas le stress !

La tour de contrôle de Bordeaux :
(Voir photo 38)

Et les avions cargo DHL et Maersk :
(Voir photo 39)

Merci de m’avoir lu, et à la prochaine :) !

Générale
Note globale
4 / 5
Rapport qualité / prix
4 / 5
Au sol
Enregistrement et embarquement
4 / 5
Gestion des bagages
2 / 5
A bord
Confort
5 / 5
Service
5 / 5
Sécurité perçue
5 / 5
Nourriture
4 / 5
Partager !
Avis utile ?
7
1

Opinions les plus lus sur Turkish Airlines

Par Dorian33, à propos de Turkish Airlines,
Mise en ligne par HappyFlight, le 16 janvier 2015, voir la version originale
Cet avis a été consulté 668 fois
Signaler ce contenu

Vous représentez Turkish Airlines et vous souhaitez répondre à cet avis ou être notifié par email lorsqu'un avis est publié sur votre compagnie ? Merci de nous contacter !

  • Photo 1 - Liste des vols
  • Photo 2 - En route pour notre porte d'embarquement
  • Photo 3 - Quelques photos des avions à IST
  • Photo 4 - Quelques photos des avions à IST
  • Photo 5 - Quelques photos des avions à IST
  • Photo 6 - Quelques photos des avions à IST
  • Photo 7 - Quelques photos des avions à IST
  • Photo 8 - Enfin dans notre 321 TC-JSE
  • Photo 9 - Les avions au sol à IST
  • Photo 10 - Les avions au sol à IST
  • Photo 11 - Les avions au sol à IST
  • Photo 12 - Y a du trafic !
  • Photo 14 - Le loukoum (ou "Turkish Delight") de bienvenue !
  • Photo 13 - Découverte de l'IFE
  • Photo 15 - Distribution du menu !
  • Photo 16 - Le dessert
  • Photo 17 - Le pain
  • Photo 18 - Le plat principal (poulet)
  • Photo 19 - Carte des boissons
  • Photo 20 - Vue d'ensemble
  • Photo 21 - Crackers, beurre et fromage
  • Photo 22 - Différents menus de l'IFE
  • Photo 23 - Différents menus de l'IFE
  • Photo 24 - Différents menus de l'IFE
  • Photo 25 - Différents menus de l'IFE
  • Photo 26 - Différents menus de l'IFE
  • Photo 27 - Télécommande de l'IFE
  • Photo 28 - Télécommande de l'IFE
  • Photo 29 - Téléphone de siège à siège
  • Photo 30 - Photo en vol !
  • Photo 31 - Photo en vol !
  • Photo 32 - Photo en vol !
  • Photo 33 - Photo en vol !
  • Photo 34 - Photo en vol !
  • Photo 35 - Photo en vol !
  • Photo 36 - Un ERJ-170 HOP! au sol à Bordeaux
  • Photo 37 - Notre 321 TC-JSE vu sous un autre angle !
  • Photo 38 - La tour de contrôle de Bordeaux
  • Photo 39 - Les avions cargo à Bordeaux, DHL et Maersk

2 commentaires RSS Commentaires

Ajouter un commentaire

Consulter les avis sur Turkish Airlines