Le pire vol de ma vie et aucune excuse de la compagnie

Avis de Bb33 sur le vol Volotea entre Palma et Bordeaux du 04/07/2018 en Economie
Bb33 V7 / VOE PMI / BOD

Notre pilote a décidé de partir de palma de Majorque alors qu une alerte rouge était prévue sur notre aéroport d arrivée à 16h avec violents orages et vents violents par météo France.
Une première tentative d atterrissage mouvementée puis une seconde encore plus : l’avion descendait et montait avec de violents mouvements. Les passagers ont criées, vomis sur eux car aucun sachet à cet usage devant les sièges, les enfants hurlaient et une dame a fait un sérieux malaise. Une fois l avion remontait plus haut on nous annonce atterrir à Toulouse. Sur le tarmac bonne nouvelle il faut attendre une heure et l avion repart à Bordeaux. Cependant impossible de sortir de l avion et d acheter à boire et à manger à bord !
Une heure plus tard nous recevons tous un SMS de Volotea qui nous annonce que nous alors nos rentrer en bus Toulouse bordeaux avec un snack offert. On nous emmène au pas de course récupérer nos bagages pas le temps de s arrêter aux wc ou acheter qq chose. Et une fois dans le bus le représentant Volotea nous annonce ne pas avoir d infos pour les repas et que le bus part sans halte ! Il est 19h et depuis le départ 15h rien à boire et à manger. Le bus ne s arrêtera pas pour une pause wc ou boissons et arrivera à 22h15 à bordeaux pour nous déposer dans un coin de l aéroport non éclairé et sans personne de Volotea !
Réclamation envoyée : Volotea me répond circonstances exceptionnelles imprévues alors que le bulletin météo était publiée. Sur le no respect de son propre SMS et notre traitement inhumain la compagnie ne réponds même pas...

Générale
Note globale
1 / 5
Rapport qualité / prix
1 / 5
Au sol
Enregistrement et embarquement
1 / 5
Gestion des bagages
1 / 5
A bord
Confort
2 / 5
Service
1 / 5
Sécurité perçue
1 / 5
Nourriture
1 / 5
Partager !
Avis utile ?
2
4
Par Bb33, à propos de Volotea, , via son mobile
Mise en ligne par admin, il y a 3 jours, voir la version originale
Signaler ce contenu

Vous représentez Volotea et vous souhaitez répondre à cet avis ou être notifié par email lorsqu'un avis est publié sur votre compagnie ? Merci de nous contacter !

2 commentaires RSS Commentaires

SERGE13 a répondu

Il n'y a jamais eu d'alerte rouge à Bordeaux ni ailleurs, les pilotes ne sont pas des assassins. Vous accusez la compagnie aérienne, mais peut être devriez vous coller un procès à Météo France, ou au gouvernement qui sait. La compagnie n'y est pour rien et a trouvé une solution pour remplir son contrat: vous ramener à Bordeaux. C'est bien français tout ça. Vous devriez les remercier au lieu de publier des avis pareils. Soyez heureux, juste un peu. Merci. Serge

Love is in the Air a répondu

Je me permets de nuancer les propos du commentaire précédent.
Si le CDB a décollé pour Bordeaux, c'est qu'il en avait l'autorisation (des autorités françaises). Météo France n'est absolument pas une référence pour les autorités aériennes; une alerte rouge pour la journée dans une région ne veut rien dire. Un appareil est capable de se poser sous certaines contraintes météo, si elles sont remplies, l'appareil peut atterrir, même dans des zones orageuses.
Le choix de dérouter est un choix de raison de la part des pilotes, celui du bus, sans doute aussi, les conditions ne s'étant peut être pas améliorées sur Bordeaux ou l'équipage avait-il atteint au temps de service maximum autorisé.
L'organisation autour du bus, de ne pas fournir un repas et de ne pas permettre aux gens d'aller satisfaire des besoins évidents sont plus que blâmables. L'ensemble des occupants du bus aurait dû exiger un arrêt (ou même avant le départ), le chauffeur l'aurait respecté sous la pression collective.

Bonne continuation à vous

Ajouter un commentaire

Consulter les avis sur Volotea