Vol retardé d'1h30

Avis de nashtags sur le vol Montenegro Airlines 236 entre Titograd et Paris Charles De Gaulle du 31/08/2017 en Economie
nashtags YM / MGX TGD / CDG

Impossible de faire un Web-Checkin sur internet, il faut se rendre à l'aéroport pour le faire. Leur site ne permet même pas de checker les vols car quand on rentre son numéro de réservation, ils nous demandent d'entrer le vol alors qu'il n'y a aucun endroit où on peut entrer le vol. Pour 244 € le vol, ce fut un très mauvais rapport qualité-prix pour ce qui va suivre.

La compagnie n'a manifestement pas compris l'utilité des réseaux-sociaux. Elle est active sur Twitter mais n'a pas répondu à une seule simple question que je leur ai posée. À se demander ce qu'ils ne comprennent pas dans «réseaux» et «social»...

L'enregistrement ouvre 2h avant le vol, ainsi à 13h25, deux files ont été ouvertes. La femme au comptoir était tout sauf agréable. À part bonjour et «vous avez des bagages», rien, même pas un au revoir quand je le lui ai dit ou un sourire. On avait vraiment l'impression que ça l'emmerdait singulièrement d'être à cette place à ce moment donné.

La douane et la sécurité sont rapides et le hall de départ est petit sans zone fumeur avec des prix exorbitants (4,5€ pour un Red-bull par exemple quand en dehors, il peut s'acheter à moins d'1,5€). La monnaie légale du pays étant l'Euro, ils ne prennent manifestement pas les 1 et 2 centimes d'euros mais seulement les 5 centimes puisqu'ils m'ont été rendus quand j'ai voulu fait l'appoint pour 10 centimes.

À 14h50, donc 5 minutes avant d'embarquer pour un départ à 15h25, ils ont modifié les écrans pour informer que le vol aurait 1h25 de retard et que le départ se ferait à 16h50. En réalité, l'embarquement n'a commencé qu'à 16h45 donc nous sommes partis à 17h05.

C'est relou car visiblement, ils le savaient bien avant puisqu'en regardant sur Flightradar par la suite, j'ai constaté que l'appareil avait pris plus d'1h30 de retard déjà dès le matin pour sa première rotation de vol entre Podgorica et Paris. Comme il est donc impossible de ressortir une fois avoir passé la sécurité, j'aurais préféré pouvoir être dehors que coincé dans ce tout petit hall d'aéroport pendant presque 3h de temps.

Aucune information ne nous a été donnée du pourquoi et du comment pendant l'attente. «On ne sait pas, on ne peut rien vous dire».

WiFi à l'aéroport impossible à utiliser. Il y avait 4 WiFi ouverts (Telenor, @Free, TelekomWiFi et free.montenegro) mais aucun ne m'a permis de finaliser la connexion en 2h40 d'attente. Misère... («pas de connexion à internet») pour les 4.

Embarquement à pieds. Départ à 17h05 et vol de 2h15 environ donc arrivée vers 19h20 au lieu de 18h05 comme prévu à l'horaire.

Le pilote nous a prié de les excuser pour ce retard du à une arrivée tardive à Paris lors du précédent vol. L'appareil faisant dans la journée Podgorica-Belgrade-Podgorica-Paris-Podgorica-Paris-Podgorica, le retard s'est donc accumulé au fil des rotations.

PNC absolument désagréables, antipathiques et non souriantes.

Un sandwich au fromage et une sorte de chausson aux pommes ont d'abord été servis, puis une fois la nourriture terminée, une boisson a été servie. La nourriture était, à mon goût personnel, bonne.

À l'ajout de l'agacement des 1h30 de retard, le vol fut désagréable avec deux bambins intenables, hurlant, criant, pleurant, tapant dans les sièges de devant sans discontinuité pendant tout le vol et j'ai eu la «chance» d'être assis à côté deux à tour de rôle puisque les parents se les ont échangé en vol puisque voyageant sur leurs genoux. Ce fut insupportable et les voyageurs autour d'eux furent agacés et bien évidemment, on a été poli et on a supporté les sales mioches des autres. Comme d'hab... Avec coups de pieds récurrents car «Monsieur» en hurlant faisait la planche en travers des deux sièges, chips envoyés à la tronche, essuyage de ses baskets environ 10 fois sur mes jeans. Et évidemment, on a qu'à supporter et se taire parce que vous comprenez, leurs trésors sont des trésors et qu'on nous les imposent.

Au final, avec le retard, les sales mioches bruyants, le personnel au sol désagréable, un manque d'information flagrant, des PNC antipathiques, ce vol fut mauvais. Très mauvais.

J'ai presque regretté de ne pas avoir écourté mon séjour en prenant un bus retour pour Tivat pour rentrer sur Orly avec Transavia.

À quand des avions réservés aux passagers sans enfant ? ;) #TrollingEver

Générale
Note globale
1 / 5
Rapport qualité / prix
1 / 5
Au sol
Enregistrement et embarquement
1 / 5
A bord
Confort
1 / 5
Service
1 / 5
Sécurité perçue
5 / 5
Nourriture
4 / 5
Partager !
Avis utile ?
0
0

Opinions les plus lus sur Montenegro Airlines

Par nashtags, à propos de Montenegro Airlines, , près de Athis-Mons, Île-de-France, France
Mise en ligne par admin, il y a 25 jours, voir la version originale
Signaler ce contenu

Vous représentez Montenegro Airlines et vous souhaitez répondre à cet avis ou être notifié par email lorsqu'un avis est publié sur votre compagnie ? Merci de nous contacter !

  • Photos du vol #1
  • Photos du vol #2
  • Photos du vol #3
  • Photos du vol #4

2 commentaires RSS Commentaires

eustancade33 a répondu

Quand on est aussi grincheux on voyage par chaise à porteurs et Coches d'eau de La Côté Adriatique et ensuite les chemins de fer qui sont désormais sans Pulmann ni wagons lits.
Ainsi pas de moutards mal élevés à supporter et de retards dus à des compagnies d'aéroplanes surutilisant leurs aéronefs!

Ajouter un commentaire

Consulter les avis sur Montenegro Airlines